AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La fin justifie les moyens [Pv Capucine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ray Summers
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Ray Summers

→ Messages : 18
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Ben Robson
→ Âge : 27 ans
→ Métier/Etudes : Shaper/ Voleur
→ Mood of heart : Cool headed / Fire & Blood

≈ KNOWLEDGE
Répertoire:
Disponibilité RP : Oui 4/5

La fin justifie les moyens [Pv Capucine] Empty
MessageSujet: La fin justifie les moyens [Pv Capucine]   La fin justifie les moyens [Pv Capucine] EmptyLun 5 Sep - 18:33


Ah l'université ! Les joies des soirées alcoolisées, des associations sportives et autres conneries dans ce genre pour vous occuper encore plus que vous ne l'êtes pas déjà dans les grandes bibliothèques du campus. Ici il y a de tout des étrangers, des natifs de chez nous des intellos, des branleurs comme moi et des paires de miches aussi roulantes que les paires de seins rebondissantes. Il y avait beaucoup trop de marginaux dans notre famille comme aimait nous le rappeler Neal mais, on s'en foutait on préférait prendre que les côtés positifs de notre vie quitte à plonger pour le restant de nos vies. Non autant faire face au S.W.A.T ça c'est bandant ! Une bonne course poursuite, adrénaline et overdose de poudre et s'est partie ! Cette idée était plutôt amusante à imaginer bon évidemment sa se finirait dans un trou au milieu du cimetière dans une boxe sans personne pour venir nous voir mais, qui s'en souciait franchement ? Je réajustais mes lunettes de soleil rattachant mes cheveux en arrière avant d'entré dans l'amphithéâtre que j'avais repérer il y a quelques minutes auparavant. Moi qui avait passé le plus clair de mon temps sécher les cours dans ma toute ma vie j'allais suivre en entrée libre un cours d'Arts-appliqués dont je connais et bien pas grand chose finalement.  

Je suivais la masse comme leur misérable et ennuyante vie de mouton bien cadrée par papa maman pour la majorité de leurs cas du moins. À dire vraie s'était pas difficile de se fondre dans la masse avec les allures de vieux jeunes que la plupart se tapaient avec leurs coupes de cheveux et leurs barbichettes mal rasées. Bon d'accord je leur ressemblais mais ils étaient moins canon que moi faut bien l'avouer. Du coup je passais ces foutues portes d'entrée et j’apercevais l'amphi dans toute sa splendeur. Le professeur en contrebas ok, les grands tableaux noires sur plusieurs mètres de hauteurs d'accord sympa pour mater un film cette salle finalement. Je suivais du regard certaines filles gloussants sur mon passage rien d’inhabituel mais j'étais pas ici pour m'en taper une dans l'arrière salle ou contre le rebord de la cuvette des toilettes. Ouch plutôt good faut l'avouer... Merde Ray arrête de penser avec ta bite et trouves toi une place bordel ! Je passais en revue les rangées de bancs je voulais ni être trop près du prof qu'il pas qu'il me les brises ni trop loin pour passer pour un geek allant sur un site de boule histoire de faire passé le temps plus vite.

C'est à ce moment là que je l'ai remarqué la quatrième rangée sur la droite alors que tout le monde semblait déjà s'être installé et que j'étais encore un des rares bouffons à être resté debout. Je remontais rapidement les marches des allées positionnées entre chaque vaste rangées de semi-table banc universitaire et que j'allais me poser à côté de ce qui m'avait semblé être une de ces rares nanas sexy et intelligente en même temps que l'on trouve étrangement de plus en plus maintenant qu'avant. Ou étaient les filles comme ça quand je séchais les cours ? Bref je me posais à côté d'elle sortant de mon sac un morceau de papier et un stylo histoire de... Non en faite rien à foutre on verra c'est juste pour paraître... Non même pas besoin de se justifier tout le monde s'en branle sérieux ! Je relevais mes lunettes de soleil le haut de mon crâne reniflant rapidement pour me débarrasser de cette légère démangeaison qui titille vos narines alors qu'il y a rien dedans. Et merde le stylo qui s'envole et qui tombe à trois rangées devant sans que personne y face gaffe. Combien de temps j'allais tenir là dedans ? Faudrait que je sorte pour me taper un splife ou au moins une clope ou deux pour décompresser après cette dure journée d'étudiant mal luné. Je zieutais à côté de moi l'observant elle et ses cheveux bruns aussi long et soyeux qu'ils étaient. Harmonieusement bien foutue la gonzesse fallait pas se leurrer avec sa plastique d'enfer d'adolescente qui grimpe, grimpe au rideau comme jamais.  Crissant légèrement ma barbe je me décalais légèrement à côté d'elle l'observant du coin de l’œil avant d'entamer en chuchotant. « Hey, t'aurais un stylo à me prêter ? » Lui demandais-je en la fixant espérant qu'elle soit pas aussi bonne que chiante comme certaines garces de Newport.  

_________________


« I'm the fury in your bed. »


Revenir en haut Aller en bas
 

La fin justifie les moyens [Pv Capucine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOAO LIVEN THERON. ‡ la fin justifie les moyens
» Lettre ouverte du sénateur Latortue au PM Jacques Alexis
» Haiti a les moyens pour pressurer la République Dominicaine
» Une jolie fleur a poussé dans le camp du Tonnerre - Nuage de Capucine [PRET]
» CAPUCINE A. ESTEBAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange Lush Life :: NEWPORT BEACH :: SAN JOAQUIN HILLS :: University of California Irvine-