AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ray Summers
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Ray Summers

→ Messages : 18
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Ben Robson
→ Âge : 27 ans
→ Métier/Etudes : Shaper/ Voleur
→ Mood of heart : Cool headed / Fire & Blood

≈ KNOWLEDGE
Répertoire:
Disponibilité RP : Oui 4/5

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyLun 29 Aoû - 21:16

J'étais rentré depuis moins de 24h et j'avais déjà l'impression de planer avec cette foutue came que j'avais réussis à dégoter à un bon prix pour une amie un peu spéciale. Faut dire aussi qu'elle sait se montrer plus couillu que la plupart des mecs de cette ville et des quartiers dures avoisinants. La chaleur était insoutenable dans cette caisse encore plus quand il s'agissait de traverser une foutue frontière gardée par des clebs et des flics ressemblant plus à une escouade du S.W.A.T qu'autre chose. Une fois la frontière traversée et le slibard détendu il fallait bien que je me détende d'une façon ou d'une autre. C'est comme ça que je me pointais devant cet appartement du centre-ville devant l'interphone appuyant, ré-appuyant sur le putain de bouton qui servait à sonner chez ma dealeuse préférée. En même temps s'était la seule qui se pointait avec une silhouette aussi sexy qu'une bombe à la façon missile nucléaire prêt à te péter à la tronche tellement j'avais envie de lui arracher son futal qui lui serrait si bien les chevilles et moulait à la perfection son cul. Ah Megan quelle femme comme même ! Cette allure de jolie donzelle sortie un peu trop tôt de la fac lieu que je ne fréquentais que pour serrer des étudiantes sexy et pas trop futfute dans leur tête pour comprendre qui j'étais vraiment.

Je sniffais un coup, reniflant légèrement ayant une légère goutte  humide se pointant le bout de mon nez. J'avais du mal à gérer les changements de températures entre le Mexique ou la chaleur rime souvent avec sueur et soleil de plomb et Newport avec son vent marin plaisant et rafraîchissant. Si frais qu'il me faisait presque tomber malade et avoir la crève. Aucune réponse. Bizarre pourtant je l'avais prévenu de ma visite dès mon retour à Newport Beach. J'attendais quelques secondes appuyant et insistant encore une fois mais sans réponse encore une fois. Putain je pouvais resté là et traîner un paquet d'un demi-kilos dans mes mains comme ça même si il était bien camouflé derrière cette boîte et ce scotch marron vieillit tout pourris. Je réfléchissais un court moment, j'avais pas besoin de plus de toute façon et je décidais de faire le tour de l'immeuble pour trouver l'accès aux fenêtres avec les cages d'escaliers apparentes extérieures. Je balançais mon paquet sur le sol en ferraille sans problème. Le reste s'était une autre histoire car il fallait que je me tape cette échelle à demi verrouillée et pas me foutre la gueule la première par terre en me loupant. Je faisais un rapide allé retour vers la jeep retirant ma veste et aussitôt je retournais vers cette foutue sortie de secours qui me servirait peut être à entrer. Je me m'échauffais rapidement je sais pas vraiment pourquoi j'avais peut être l'appréhension du moment de me vautrer. Je m'agrippais sur les rebords métalliques avant de soulever le reste de ma masse manquant de foutre en l'air mon colis par dessus bord dans le vide.

Bon maintenant c'était bien beau tout ce show pour m’apercevoir que je ne savais plus vraiment à quel étage  elle habitait pourtant c'est pas compliqué quand on rentre dans l'appartement et qu'on monte les escaliers. Je passais furtivement ou plutôt en essayant de l'être d'une fenêtre à l'autre certaines verrouillées d'autres complètement fermées. Je sais pas comment expliquer peut être l'instinct qui surpasse la coke qui te fais planer aussi haut dans le ciel que tu te prêterais presque à te jeter dans le vide et crever comme un pauvre drogué de plus sur cette terre. J’apercevais à travers la fenêtre à un étage me semblant plus similaire à ce que j'avais l'habitude d'arpenter pour entrer chez Megan et heureux hasard la fenêtre donnait une visibilité parfaite sur son salon. J'observais à moitié accroupis histoire de pas foutre les boules ou faire criser qui que se soit dans l'appart mais encore une fois pas signe de vie. Je laissais mes doigts aussi habiles qu'ils pouvaient l'être se cramponner contre le bois et relever par chance la fenêtre dans un geste sec et propre. Là encore une putain de mission commando que voilà il fallait réussir à passé à travers cette foutue encadrure qui me prit bien un bon moment à trouvé la position adéquate. Je tombais lentement les bras en avant pour amortir la chute maîtrisée sur le parquet de la pièce à vivre. « Fiou qu'es ce qu'il faut pas faire putain... » Déclarais-je espérant que personne ne m'avait vu entré par effraction chez quelqu'un et n’appelle les flics. Je me relevais de tout mon corps apposant mes mains baladeuses sur mes hanches prenant le temps de souffler un coup portant toujours dans ma main le fameux paquet. « Megan tu es là ? » Déclarais-je légèrement passant mon regard d'un côté à un autre sans voir âme qui vive. « Megan ? » insistais-je avant de me raviser et tourner mon regard vers les alentours sans trop oser m'aventurer plus loin dans les autres pièces de l'appartement.

_________________


« I'm the fury in your bed. »




Dernière édition par Ray Summers le Mar 30 Aoû - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megan Lake
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Megan Lake

→ Messages : 75
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Gigi Hadid
→ Âge : 25 ans
→ Métier/Etudes : Serveuse dans un café et Dealeuse.

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyMar 30 Aoû - 8:20

     

Ray ♦ Megan

Retour du Mexique
M
egan n'était pas du genre patiente et encore moins ce matin en ouvrant les yeux attendant un coup de file d'un de ses clients qu'elle avait envoyé au Mexique pour aller chercher sa cam. Jamais jusque maintenant elle n'avait fait confiance à un de ses clients pour aller chercher ses produits mais voilà qu'elle avait dut le faire cette semaine. L'homme qui lui amenait habituellement sa Cam du Mexique était surveillé et c'était donc trop dangereux pour la jeune femme de l'envoyer là bas, elle avait donc demandé à un toxico qui venait souvent la voir pour lui en acheter et qui était devenu un bon client depuis le temps. Malheureusement elle trouvait que tout ça devenait très long. Avait il été arrêté par la douane? Ou l'avait il tout simplement berné en gardant les produits pour lui? Megan sentait la colère l'envahir et se leva d'un coup pour éviter de continuer à penser ce genre de chose. S'attachant les cheveux tout en laissant son regard se perdre dans le miroir face à elle la jeune Dealeuse décida de se faufiler sous la douche ne sachant pas si il allait arriver à cette heure là ou plus tard. Laissant son corps se glisser dans son bain la jeune femme ferma doucement les yeux tout en profitant de ce moment si délicieux. Elle travaillait seulement cette après midi et avait donc le temps de profiter pour une fois et de souffler. Dealeuse était quelque chose de dangereux mais c'était sa petite touche d'adrénaline dans la vie et le fait de pouvoir finir en prison ne lui faisait pas peur, elle était forte et n'abandonnera jamais ce qu'elle fait même pour le risque.

Un petit moment c'était écoulé depuis le temps qu'elle était dans ce bain et son esprit c'était perdu petit à petit. Rouvrant les yeux subitement en entendant un bruit qui venait de son salon, Megan attendit en silence tout en entendant son prénom qu'un homme était en train de crier. Se relevant tout en essayant de faire le moins de bruit possible, elle attrapa une serviette et enveloppa son corps mouillé dedans avant d'avancer jusque sa chambre. Megan sentait son coeur battre de plus en plus fort alors qu'elle avançait vers le salon. S'arrêtant d'un coup elle ouvrit un tiroir pour prendre le petit calibre qui était dedans et vérifia qu'il était chargé avant d'enlever la sécurité. Tenant fermement dans sa main l'arme Megan ouvrit doucement la porte qui donnait sur le salon et laissa son regard observer la salle qui était devant ses yeux. Un grand homme avec des cheveux long et brun lui tournait le dos et un sourire aux lèvres elle le reconnu de suite mais leva tout de même l'arme vers lui en déposant le bout froid contre son dos. "La discrétion c'est toujours pas ton fort hein?!" Attendant qu'il se retourne vers elle pour lui offrir un grand sourire moqueur la jeune femme remit la sécurité sur l'arme et la posa doucement sur la table avant de reprendre la parole d'une voix un peu plus froide. "Mais la prochaine fois que tu refais ça je te tire dans les burnes Ray." Megan ne rigolait pas, dans cet appartement se cachait plusieurs kilos de drogue et elle ne voulait pas que quelqu'un s'introduise chez elle sans autorisation. Essayant de reprendre un air posé la jeune femme se rendit compte de la tenu dans laquelle elle venait d'apparaitre devant cet homme mais aucune gêne se sentit n'ayant aucune honte de son corps. Tendant la main vers lui elle plongea son regard dans le sien tout en laissant son sourire revenir. "Je pense que tu as quelque chose pour moi du coup." C'est vrai qu'au début elle n'aurait jamais put penser qu'il allait arriver à passer la doine avec sa Cam mais maintenant qu'il était là, Megan sentait qu'elle pouvait lui faire confiance étant donné qu'il était tout de même revenu. "Je suis contente de voir que tu as réussi en tout cas Ray." Lui lançant un petit clin d'oeil Megan sentait très bien que Ray n'était pas dans son état naturel et que comme d'habitude il avait dut profiter des produits qu'elle lui vendait. Elle trouvait ca dommage d'avoir fait sa rencontre dans des conditions comme ça et voulait arrêter de lui en vendre pour qu'il essaye de redevenir quelqu'un de normal mais elle savait très bien qu'il irait voir ailleurs et trouverait un autre dealeur qui lui vendrait de la merde. Au moins en étant son client elle pouvait doser ce qu'il prendrait et éviterait de faire une connerie en prenant trop de cam.



GleekOut!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ray Summers
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Ray Summers

→ Messages : 18
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Ben Robson
→ Âge : 27 ans
→ Métier/Etudes : Shaper/ Voleur
→ Mood of heart : Cool headed / Fire & Blood

≈ KNOWLEDGE
Répertoire:
Disponibilité RP : Oui 4/5

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyMer 31 Aoû - 3:01

Alors que j'avais l'impression que la fenêtre par laquelle j'étais auparavant passé il y a quelques instants semblait être à ma vision plus petite cas l'accoutumé au point de me demander comment j'avais bien pu me démerder pour passer je sentis au contact de mon ossature de ma colonne vertébrale contre moi un morceau de métal froid auquel même encore sous extasy ou autre stupéfiant ingéré avec une certaine modération quoi que ce mot était pas approprié à la situation pouvait être perceptible. Je relevais mes mains en l'air me retournant lentement sans regarder derrière moi ma main droite tenant le paquet surprise de la donzelle que je n'avais pas la chance de voir jusqu'au moment ou je laissais ma respiration s'expirer comme pour libérer un soulagement d'être encore une fois épargné ou avoir échapper à un foutu coup du sort. Je laissais mes yeux se lever au ciel passant mes mains ma chevelure brune tenant toujours maladroitement le paquet m'injuriant moi même sur l'instant à quel point j'étais prêt à me jeter d'un côté ou d'un autre pour échapper ce son putain de gun qu'elle avait pointé contre moi. « Oh fuck ! Megan tes devenues dingues ou quoi bordel ?! » Déclarais-je m'agitant et faisant presque les 100 pas de part et d'autres de la pièce avant de jeter mon regard plus attentivement sur elle reniflant l'humidité se faisant sentir dans mes narines.

Je me fixais un moment reprenant mon souffle du mieux qu'il m'était possible de le faire avant de la matter enfin plutôt de l'écouter quoi qu'elle puisse dire sur le coup finalement j'avais entendu cas moitié trop focaliser sur cette serviette humide me séparant d'une vue sexy et plaisante à voir sans déconner cette fille est so hot que je m'en mordais le poing fermé de ma main gauche encore libre et fermant les yeux pour dévier mon regard vers un endroit ou un autre de cette fucking poitrine. « Discrétion ? Putain Megan t'imagines pas comment je me suis fais chié à monter jusqu'ici. » Déclarais-je alors que je me parlais à moi même plus calmement. « Enfin même moi je sais plus comment j'ai fais pour pas me casser la gueule. » Terminais-je relevant les yeux au ciel mes cheveux mi-long et ébouriffés suivant le chemin de ma face fixant le plafond une fraction de seconde. Je me passais une main dans les cheveux avec cette habitude de renifler avant de passé mon index contre histoire d'essuyer la goutte d'eau qui glissait le long de mon nez.
Je reprenais une attitude plus sérieuse la fixant elle et ses énormes paires... D'iris océans me fixant avec froideur et cette posture sexy et désinvolte d'une nana qui parles pas pour rien dire. « Oh trop marrant. Laisse mes burnes en dehors de ça s'il te plaît. » Poursuivais-je avant de lui présenter le paquet que je lui tendais dans les mains. « Tiens ! » Poursuivais-je avant de passer une main face à mon visage quelques peu fatigué et surpris par ce qui venait encore de se passer. J'avais besoin de me détendre un petit splife serait pas de refus c'est con qu'il m'en restait pas sur moi évidemment étant donné que j'avais laissé ma foutu veste dans la jeep garée en bas.

Je me mordais l'inférieure de la lèvre l’épiant et attendant sa réaction. « C'est de l'excellente came d'après le mec qui me la vendu. » Poursuivais-je avant de poser mes mains sur mes hanches et la fixer dans les yeux. « Content que tu sois satisfaites tant que tu me plombes pas avec ton flingue. » Terminais-je me demandant si il y avait moyen peut être d'avoir juste un échantillon histoire d'être sur que tout était en ordre. J'osais pas l’interrompre préférant attendre le moment opportun et puis je profitais pour mater de bas en haut subtilement disons si s'était pas déjà cramé à force d'être planté là à zieuter.  

_________________


« I'm the fury in your bed. »




Dernière édition par Ray Summers le Mer 31 Aoû - 23:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megan Lake
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Megan Lake

→ Messages : 75
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Gigi Hadid
→ Âge : 25 ans
→ Métier/Etudes : Serveuse dans un café et Dealeuse.

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyMer 31 Aoû - 18:01

     

Ray ♦ Megan

Retour du Mexique
M
egan observa un instant le visage de Ray en silence et avant même qu'elle puisse se retenir elle sentit son rire raisonner dans son appartement si silencieux. Elle venait de lui faire peur en braquant un flingue sur son dos et le visage qu'il faisait alors que la panique quittait son corps la fit exploser de rire. Ce grand gaillard perdait tout courage face à ce petit bout de femme qui pointait une petite arme sur lui et ça c'était ce qu'elle avait vu de plus drôle depuis très longtemps. Au moment ou elle lacha enfin son arme pour se poser devant Ray en croisant les bras la jeune fille laissa son sourire s'agrandir en l'entendant prendre la parole. "Tu ne le savais pas encore ça Ray?" Lui lançant un léger clin d'oeil elle passa une main dans ses cheveux tout en gardant en tête qu'il avait peur des flingues. On sait jamais le jour ou il essayera de se moquer d'elle, Megan saura quoi faire pour lui foutre la trouille de sa vie. "Roooh me dit pas que tu as faillit te faire pipi dessus mon pauvre chou." Se foutre de sa gueule était devenu un passe temps favori et au moment ou il arrêta enfin de tourner en rond dans la pièce elle l'observa sans rien dire voyant très bien que son regard se portait sur la serviette humide qui entourait son corps nu. Levant d'un coup un sourcil la jeune fille reprit un air sérieux tout en s'avançant vers lui pour lui donner un coup à l'épaule. "Ca va je te dérange pas à mater comme ça, t'as besoin d'aide peut être?" Reprenant sa place tout en croisant ses bras contre sa poitrine la jeune femme ne le quitta pas une seule seconde du regard. Sentir qu'un homme admirait son corps tout en la désirant n'était pas quelque chose qu'elle détestait bien au contraire mais Ray ne faisait même pas un effort pour être discret et elle savait que cet homme faisait tomber toutes les femmes, voilà pourquoi elle avait décidé en le rencontrant qu'elle essayerait de garder ses distances avec lui mais c'était impossible. Il était le seul client qui arrivait à la faire rire comme ça et avec qui elle s'amusait. Essayer de rester sérieuse face à cet homme était impossible et sentant un sourire en coin s'afficher sur son visage la jeune femme l'écouta parler à nouveau tout en essayant de ne pas rire face à ce qu'il était en train de lui dire. "Tu sais tu pouvais passer par la porte en me téléphonant au lieu de faire ton ninja." Elle savait au fond d'elle que c'était sa faute si il avait dut passer par la fenêtre étant donné qu'elle c'était endormit dans son bain mais avouer ses fautes ne faisait pas parti de sa mentalité. " J'aurais bien aimé te voir tomber en tout cas." Lui lancant un petit clin d'oeil Megan remonta sa serviette pour éviter qu'elle ne tombe devant cet homme qui n'attendait que ça.

"Tes burnes je les laisserais tranquille si tu ne recommence plus jamais ça." Son sourire s'agrandissait de plus en plus et tendant les mains vers le paquet la jeune femme l'attrapa et enleva directement l'emballage marron qui l'entourait. Les produits du Mexique étaient toujours très bon et elle n'avait pas du tout à en douter. Posant le paquet sur la table elle tourna son visage vers Ray qui restait debout, soupirant tout en rigolant la jeune femme lui montra du doigt le canapé avant de reprendre la parole. "Assis toi Ray, tu vas me donner mal au crâne à rester debout comme ça." Reprenant le paquet la jeune femme disparu dans sa chambre tout en prenant soin de refermer la porte derrière elle. Attrapant un mini short en jean et un débardeur blanc légèrement transparent, elle les enfila avant de planquer le paquet dans son dressing tout en attrapant un peu de poudre, d'herbes et une liasse de billets au passage. Retournant tout sourire aux lèvres dans la pièce ou Ray se trouvait la jeune femme lança le petit paquet d'herbes et de poudre sur la table. "Fais toi plaisir mais pas trop sinon je te laisse crever ici Ray. " Megan n'était pas une fan des gens qui prenaient de la poudre étant donné qu'elle avait vu son premier amour perdre la vie à cause de cette merde mais heureusement elle ne disait jamais non à de l'herbe. S'asseyant sur le fauteuil à côté de Ray elle compta les billets. "50 billets de 20€ en cadeau pour ce que tu viens de faire pour moi plus l'herbes et la poudre ca te va?" Reposant son regard sur cet homme assez séduisant tout en croisant les jambes, Megan laissa son sourire charmeur prendre le dessus pour qu'il accepte son offre sans en demander plus.



GleekOut!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ray Summers
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Ray Summers

→ Messages : 18
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Ben Robson
→ Âge : 27 ans
→ Métier/Etudes : Shaper/ Voleur
→ Mood of heart : Cool headed / Fire & Blood

≈ KNOWLEDGE
Répertoire:
Disponibilité RP : Oui 4/5

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyVen 2 Sep - 10:04

Son rire aussi enjolivant qu'il puisse paraître ne me faisait pas rire. Au contraire je sentais l'angoisse, et la pression que je m'étais moi même foutu d'une seule traite redescendre en chute libre et je pouvais clairement sentir l'incrédulité de son regard sur moi se plaisant à se divertir de cette façon un peu trop fébrile ou clairement disons le de petite tapette se concrétiser dans la petite tête bien faites de Megan. Je laissais une moue se former sur mon visage, je tirais une de ces gueules et sa façon de se foutre de moi me laissait plutôt revanchard. « Ahah c'est ça fou toi de moi ! » lui lançais-je alors que je croisais à mon tour mes bras en l'imitant inconsciemment. Faut croire qu'elle avait remarqué que mes yeux se baladaient un peu trop voir systématiquement sur sa personne mais bon après tout à part regarder le lampadaire à la fenêtre ou les bibelots  occupant son appartement y il avait rien de plus intéressant qu'elle étant donné que tout le reste était juste là pour meubler le décor. À force de la côtoyer je pensais en savoir un peu plus sur elle mais il y avait encore bien des choses qui ne l'étaient vraisemblablement pas. Notamment la courbe de ses hanches et la légèreté de ses cuisses humidifiée par un bain moussant qu'elle avait quittée dans la précipitation. À en juger le comportement taquin qu'elle arborait et le flingue qui avait eut l'effet escompté elle restait intelligente et sur ses gardes. Pour cause heureusement vu le lourdaud qui avait débarqué chez elle par effraction sans pouvoir penser à une chose aussi conne que le numéro de son phone.

Sur le coup Ray l'avait mauvaise fallait le dire, sa crevait l'écran, les yeux enfin tout ce que vous voulez. Il avait cette habitude de passer sa langue contre ses dents comme un mécanisme d'une machine bien huilée qui quand il était quelques peu énervé devait se mettre à faire quelque chose, quoi je sais foutrement pas mais une chose, un truc quoi. Ses mains repassaient sur ses côtés se postant et écoutant attentivement baissant son regard sur le sol puis une main sur son visage malaxant sa face d'abrutis car il l'était forcément face à Megan quand elle se décidait à se foutre de sa gueule. De la taquinerie qui avait forcément de l'effet encore plus pour ce moment magique qu'il venait de lui offrir en crédibilité. Il lui lançait un sourire jaune un peu coincé pour tout dire ses yeux se plissant sous la pression de ce sourire presque forcé. Faisait il seulement attention finalement à ce qu'il disait ? Sous les effets de la dope probablement pas. Levant les bras à gauche et à droite il se figea un instant faisant sa tronche d'imbécile et déclarer naïvement. « C'est bon ta terminé ? » Entama t-il avant de poursuivre plus rapidement et s'installer sur le canapé. « J'ai pas plus plaisant à regarder désolé. » Lança t-il alors qu'il se laissait tomber sur le sofa. Oh oui ça c'était le pied. Reniflant un coup il laissa sa main droite passer dans ses cheveux rapidement les rejetant en arrière.

La suite de la discussion détendait un peu plus l’accro à la poudre qu'il était devenu avec le temps. « En parlant de ça tu devrais venir un jour avec moi ça fait une paille que j'ai pas fait de saut en parachute. » Répondait-il alors qu'il y pensait sérieusement si il en avait l'occasion. « Si je m'en rappelle, t'inquiète soit tranquille je voudrais pas finir à me vider de mon sang sur ton tapis de sol. » terminait-il la fixant laissant sa respiration reprendre une allure plus lente et calme. Elle s’éclipsa un moment assurément pour cacher la dope dans sa cache secrète que personne connaissait forcément. Je laissais ma nuque se poser contre le haut de canapé fermant les yeux et soufflant un coup il fallut pas longtemps pour Ray de sentir le parfum de cette bombe aux yeux perçants revenir habillée dans une jolie petite tenue qui aguichait aussi bien le regard que la petite serviette humide qu'elle se trimbalait auparavant. Un joli sourire étira mes lèvres écarquillant mes yeux et relevant d'un coup mon dos du sofa. « Oh t'aurais pas dû franchement merci ! » Déclarais-je en riant légèrement passant aux oubliettes tout ce qui avait pu se dire ou se passer avant qu'elle revienne avec une lias de billet et un sachet de deux superbe produits « made in Megan ». « Tu déchires Megan tu sais que je t'aime pour sa ! Bien sûr que ça me va » Lui lançais-je avec les yeux s'éclairant comme des loupiotes d'un gamin qui reçoit sa première console de jeu. « Dieu peut pas mourir sweetheart. Crois moi. » Lançais-je attrapant la lias j'avais pas besoin de compté je lui faisais confiance. Je savais pas trop quoi choisir sur le coup fallait bien me remettre d'aplomb après cette récente ascension mais je me ravisais laissant la poudre de côté et la rangeant dans ma poche discrètement. Je voulais pas qu'elle est l'impression que je me dégonflais pour moins planer si je me roulais seulement un petit joint. Je savais qu'elle était pas fan de toute manière alors autant partagé un truc ou deux qu'elle aimait avant tout je lui devais bien ça. Je m'attelais à la tâche laissant mes doigts bosser et rouler la feuille fouillant et tâtonnant sur moi ce foutu briquet que j'avais à l'arrière de ma poche gauche ou droite je sais jamais. Le bruit mécanique du briquet zippo s’enclenchant sonnait comme une jolie mélodie que je répétais à plusieurs coups de pouce avant d'allumer la flamme et faire brûler le bout de mon petit cadeau. Je tirais deux trois lates laissant la fumée s'éparpiller d'entre mes lèvres avant de lui tendre gracieusement. « Tiens sweety profites. Aujourd'hui est un grand jour ! » Terminais-je en lançant un clin d’œil à la gonzesse. J'en disais pas plus sur le coup gardant l'euphorie pour moi sur le coup après tout avait elle vraiment envie de savoir ce qu'il se tramait dans ma life ? « Ça fait combien de temps Megan ? Deux ans ? Un an et des poussières qu'on se connaît ? »  Lui demandais-je me posant sur le côté laissant ma main gauche accueillir le coin de mon crâne pour me poser tranquillement et la regarder.  

_________________


« I'm the fury in your bed. »




Dernière édition par Ray Summers le Sam 3 Sep - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megan Lake
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Megan Lake

→ Messages : 75
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Gigi Hadid
→ Âge : 25 ans
→ Métier/Etudes : Serveuse dans un café et Dealeuse.

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptySam 3 Sep - 20:04

     

Ray ♦ Megan

Retour du Mexique
M
egan voyait très bien qu'elle était la seule à rire de ce qu'il venait de se passer mais peu importe elle continuait tout de même. Après tout ce foutre de la gueule de quelqu'un qui n'avait pas l'air à l'aise était quelque chose dont elle ne pouvait pas s'empêcher de faire et encore moins quand il s'agissait de Ray en face d'elle. Ce sourire si narquois n'arrivait pas à se décrocher de ses lèvres et alors qu'il prenait enfin la parole la jeune femme se mordilla la lèvre inférieur pour éviter de rigoler à nouveau. « Je n'oserais pas Ray tu le sais bien je t'aime trop pour ça. » L'envie de rire à nouveau devait se lire sur son visage habituellement froid face à ses clients mais elle garda son sérieux tout en lui lançant un petit clin d'oeil au passage. Ray n'était pas qu'un simple client comme les autres qui venait la voir juste pour sa dose, elle aimait perdre du temps à parler avec lui et rire comme si il se connaissait depuis toujours. Il était un ami et surement le seul étant donné que les hommes n'aimaient pas vraiment trainer avec la dealeuse du quartier. Se focalisant sur le fait qu'il venait de prendre exactement la même position qu'elle la jeune femme essaya de lire sur son visage ce dont il était en train de penser après lui avoir dit d'arrêter de la regarder comme ça. Megan n'était pas un morceau de viande, elle aimait les hommes qui faisaient attention à elle pour son caractère de merde et son tempérament de feu plutôt que pour ses courbes généreuse et sa gueule d'ange. Même si bien entendu plus personne dans le quartier ne croyait en sa gueule d'ange .

Megan laissa un sourire se dessiner pour soulever un peu plus ses pommettes au moment ou il lui demanda si elle avait finit. C'est vrai qu'elle ne le laissait pas vraiment parler depuis tout à l'heure mais Megan était du genre à dire d'un coup tout ce qu'elle pensait sans vraiment faire attention à si la personne qui était en face d'elle voulait elle aussi parler. D'un naturel peu bavarde la jeune femme était différente à chaque fois qu'elle était en compagnie de ce junkie. C'était une autre Megan qui souriait à chaque phrase idiote qui sortait d'entre les lèvres de ce grand brun et des rires qui raisonnaient. Un son que rare des gens avaient la chance d'entendre depuis que sa grand-mère était morte. « Je ne faisais que commence malheureusement pour toi. » L'observant s'asseoir dans le canapé comme elle lui avait demandé la jeune femme se sentit flattée en entendant le compliment qui venait de sortit d'entre les lèvres de Ray. Certes il n'y avait aucune concurrence face à elle étant donné qu'elle était la seule femme dans cette pièce mais Megan était une femme qui aimait entendre ce genre sortir de la bouche des hommes. Mais comme à son habitude au lieu de remercier gentillement comme l'aurait fait toute femmes normal la jeune femme leva un sourcil tout en répondant d'une voix de défi. « Alors trouve tout de même autre chose de plaisant avant que je ne ressorte ton ami le flingue. » Certes Megan pouvait passer pour une femme froide en disant ce genre de chose mais Ray ne prenait jamais les choses qu'elle disait au sérieux tout en fuyant face à cette boule de feu agressante. « Et pourquoi tu me propose à moi de venir m'envoyer en l'air avec toi ? Tu sais pas bien que la seule adrénaline de ma vie est de vendre de la drogue et ca me suffit. » Megan mettait déjà trop sa vie en danger depuis le jour ou elle avait décidé de vendre de la drogue et c'était promis de ne jamais faire autre chose de dangereux. Alors le saut en parachute était surement de trop. Souriant de nouveau après ce qu'il venait de dire la dealeuse se retourna en direction de sa chambre tout en laissant sa voix raisonner dans son appartement. « Non je ne l'aurais pas fait sur mon tapis, il y aurait fallu que je le lave après. » Et avant même qu'il puisse répondre à cette phrase la jeune femme parti pour mettre la marchandise dans un endroit sur tout en cherchant les cadeaux pour Ray qui venait tout de même de revenir du Mexique pour elle.

Revenant dans la pièce un peu plus vêtu que tout à l'heure la jeune femme jeta les cadeaux de Ray sur la table avant de lui tendre les billets. S'affalant à son tour sur le canapé la jeune femme laissa un rire s'échapper d'entre ses lèvres en voyant les yeux du Junkie s'illuminer face à tout ça. « Oh mais si je n'aurais pas dut je peux tout reprendre tu sais, je ne voudrais pas t'obliger. » Bien sur elle savait que reprendre ne lui irait pas mais son sourire taquin ne s'envola pas pour autant. Megan ne le quittait pas une seule seconde des yeux tout en l'écoutant dire un tas de conneries pour la remercier de ce qu'elle venait de lui donner. Décidant de ne rien dire sur le fait qu'il venait d'avouer qu'il l'aimait bien juste parce qu'elle lui faisait des cadeaux digne d'une bonne dealeuse la jeune femme l'observa ranger la poudre dans sa poche tout en commençant à rouler un petit joint d'herbes. Elle était contente de voir qu'il n'avait pas oublié qu'elle détestait la poudre et qu'il avait donc décidé de ne pas l'utiliser ce soir devant elle. Malheureusement elle savait qu'il le ferait tout seul chez lui et sans vraiment comprendre pourquoi ça la rendit triste. Déposant doucement sa tête contre le mur qui se trouvait derrière la canapé la jeune femme ferma doucement les yeux tout en essayant d'oublier ce à quoi elle était en train de penser. « Malheureusement Ray tous les Junkies disent ça et à la fin on se rend bien compte qu'ils ne sont pas dieu. » Megan parlait bien sur en connaissance de cause, son ex petit ami était mort en croyant qu'il serait à jamais invincible et beaucoup de ses clients aussi d'ailleurs mais elle ne pouvait pas les empêcher de croire. Laissant sa tête se relever au moment ou il alluma le joint pour en tirer quelques lattes, la jeune femme tendit son bras pour le prendre au moment ou il lui proposa. Tirant légèrement dessus la jeune femme aimait sentir quand ses produits étaient bon et c'était bien sur le cas. Recrachant doucement la fumée la jeune femme répondit tout en regardant ailleurs. « Un grand jour parce que tu as faillit te faire éclater les burnes ou parce que tu ne sais toujours pas rouler un bon joint ? » Laissant son regard se poser contre ce visage qu'elle connaissait bien maintenant Megan ne put s'empêcher de sourire face à ce qu'elle venait de dire. Oui elle le cherchait souvent mais leur relation était basée sur ça et face à cette d'ahuri jamais elle ne pourrait arrêter et avoir une conversation avec Ray. Tirant à nouveau sur le joint tout en laissant la fumée qui sortait d'entre ses lèvres entrer dans son nez elle l'écouta parler tout en essayant de calculer depuis quand ils se voyaient. Impossible de dire exactement mais c'était comme ci elle le connaissait depuis toujours et c'était ça le plus important. « Je sais pas Ray mais ca fait déjà trop longtemps à mon goût que tu squatte chez moi. » Megan ne savait pas vraiment pourquoi il lui posait cette question mais elle n'était pas vraiment faites pour se rappeler le passé et avoir un cœur en repensant au rencontre qu'elle faisait. Comme diraient certains sont cœur était froid et il le resterait.




GleekOut!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ray Summers
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Ray Summers

→ Messages : 18
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Ben Robson
→ Âge : 27 ans
→ Métier/Etudes : Shaper/ Voleur
→ Mood of heart : Cool headed / Fire & Blood

≈ KNOWLEDGE
Répertoire:
Disponibilité RP : Oui 4/5

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyLun 5 Sep - 21:04

Elle avait ce regard, cette façon d'être désinvolte et qui s'en tape complètement. C'est ce qui m'avait attiré chez elle la première, deuxième ou troisième fois je sais plus. En tout cas je me souvenais du chemin de sa baraque comme la route menant jusqu'aux vagues les plus hautes à m'en faire vibrer le pantalon. Fallait être complètement con pour ne pas dire oui à une femme comme elle et je me demandais bien quel genre de mec parfois elle avait pu se taper pour être aussi détachée qu'un mec comme moi. Je faisais un demi cercle avec ma nuque faisant craquer les quelques vertèbres qui avait du mal à se rétablir de la nuit passé dans la jeep durant le voyage retour chez les mexicains. Je me sentais mieux enfin presque j'avais toujours cette foutue envie de me péter un gramme par la narine mais fallait juste que ça passe et penser à autre chose comme... Et bien voilà un jolie sujet d'occupation et d'admiration de ce jolie petit boule s’apposant à côté de moi. Il y avait ce petit jeu entre nous qui nous faisaient bien triper à condition que j'y laisse pas mes burnes, ma bite et ma vie.
« Hm... Ok wait wait... » Déclarais-je alors que je me redressais légèrement sur le sofa observant les alentours puis positionnant mon regard à nouveau sur son visage bien tracé  qui attendait forcément une réponse ou bien elle serait assurément capable de ressortir son pétard pour me tirer dessus. « Je sais pas...,  Hm si je sais ! Tes yeux, ils sont d'un bleu éclatant, comme les embruns des vagues de la côte ouest. Quand je surf sa me fait penser à toi. » Répondais-je finalement passant une main dans mes cheveux la fixant et maintenant mon regard avec ce petit sourire taquin tout fier de ce que je lui avais répondu surtout que c'était strictement vraie et sans lèche de ma part comme toujours.

Je l'avais encore jamais vu se mettre en pétard et oh shit no je voulais pas voir ça. Savoir de quoi l'on est capable est une chose mais fallait pas me demander ce qui pouvait bien se tramer dans sa tête à la miss. Oh non s'était une très mauvaise idée de se poser ce genre de questions surtout quand on voit l'engin en action sortir un flingue aussi rapidement qu'on sort une carte bleue pour aligner quelques lignes de poudre sur une table basse. « Quoi ?! Attend me dis pas que Megan se dégonfle quand il s'agit de sauter d'un avion ? No way ! Je te gardes une place pas possible ça. » Lui lançais-je d'un air sérieux continuant de faire tourner les billets dans mes mains et les ranger bien au chaud dans la poche de ma veste que je posais sur un coin du canapé. « J'y crois pas... Si être dealeuse sa te fais mouillée attend de me voir à l'action tu vas exploser. » Déclarais-je sur un ton de défi comme pour lui renvoyer la balle comme nous le faisions à chaque fois ou presque qu'on se croisait pour passer un moment à discuter, fumer ce genre de connerie. « C'est vraie que se serait con de gâcher un tapis de sol avec mon sang... » Pensais-je à voix haute en repensant à ce qu'elle avait dit avant de s’éclipser juste avant.

Je laissais la fumer remonter lentement d'entre mes narines expirant celle-ci de façon subtile comme pour apprécier un peu plus longtemps l'herbe et les joyeux délires qu'elle procurait. Le ton de Megan semblait plus fade quand on discutait de la came qu'elle revendait c'était peut être qu'une impression et puis elle avait sûrement elle aussi quelques vieux secrets à dissimuler au fond d'elle même. Je laissais ma langue humidifier le rebord de mes lèvres comme une habitude prise qu'on arrive pas à se débarrasser. « Je suis grand. Je peux en prendre plus Megan tu le sais bien. » Répondais-je en levant mes yeux au ciel mes bras arborant une musculature saillante sur l'arrière des coussins du sofa sur lequel ont étaient posés. Elle avait toujours réponse à tout ou presque et puis cela faisait partie d'elle, s'était ce qui faisait aussi son charme à côté de ce corps de rêve qu'elle arborait sans pudeur, sans limite et sans être trop vulgaire non plus d'ailleurs.
«  Ni l'un ni l'autre sweetie mais maintenant que tu le dis je m'en souviendrais. »
Déclarais-je lui lançant un clin d’œil et un large sourire.
« Genre je squatte ? Bon d'accord peut être mais tu sais que tes la bienvenue chez moi si ta envie de t'écrouler un soir. »

J'entends mon phone en mode vibreur sonner mais je réagis pas. Ça doit encore être Daren ou une connerie dans ce genre pour me demander un truc à faire avant de rentrer ou autre et j'avais vraiment pas envie de répondre. « Quoi ? » répliquais-je déjà blasé de ce vibreur à la con dans mon veston qui gâchait ce moment sympa et sans prise de tête. « Ok ok je vais répondre pas besoin de me regarder comme ça. » Terminais-je alors que je m'attelais à manipuler le code de ce foutu android. « Qui c'est ? Ouai... Comment ça grosse ou rapide ? Les deux espèce de trou du cul tu m'appelles vraiment que pour ça ? ! Hmhm ouai tas intérêt à l'avoir pour 3h00 du mat'. » Voilà comment je réglais la plupart de mes coups de files téléphoniques surtout qu'ils étaient plutôt rares et que je l'utilisais quasiment ou presque jamais. « Hum... Fais chié... Désolé Megan. » Laissais-je échappé d'entre mes lèvres avec un léger sourire plus timide cette fois que ceux que j'arborais habituellement. « Affaire de famille, ce genre de truc... Pfff la merde habituelle. » Tentais-je vainement d'expliquer sans vraiment y croire moi même enfin de compte. « Sa te dirais de sortir et de faire un truc cool ? »

_________________


« I'm the fury in your bed. »


Revenir en haut Aller en bas
Megan Lake
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Megan Lake

→ Messages : 75
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Gigi Hadid
→ Âge : 25 ans
→ Métier/Etudes : Serveuse dans un café et Dealeuse.

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyDim 18 Sep - 17:26

     

Ray ♦ Megan

Retour du Mexique
C
et homme était celui qui la faisait le plus vibrer et même si elle ne l'avouerait jamais sa compagnie était celle qu'elle préférait parmi tant d'autre. Megan était le femme qui ne disait jamais ce qu'elle pensait vraiment au fond d'elle et encore moins envers Ray. Surement a cause de la poudre qu'elle le rejetait comme ça, qu'elle laissait une distance s'installer à chaque fois tout en trouvant toujours un petit mot taquin. La poudre était la seule chose qui faisait en sorte qu'elle ne laissait rien parraitre et qu'aucun sentiment ne sortira jamais. L'observant alors qu'il reprenait la parole, Megan se laissa se perdre doucement dans les courbes de son visage et ses yeux rieur qui devaient faire chavirer beaucoup de filles. Essayant de se concentrer sur ce qu'il se passait dans son salon Megan laissa un doux sourire se poser sur ses lèvres tout en secouant la tête. Il était un beau parleur et l'entendre dire ce genre de connerie à elle la jeune femme qui le chariait tout le temps. "Ray arrête la drogue tu sais bien que ce genre de compliment ne me touche pas et encore moins venant de toi." Lui lançant un petit clin d'oeil Megan aimait bien le chercher et n'arrivait pas à arrêter. En même temps il savait très bien qu'elle n'était pas accro à ce genre de compliment.

Au moment ou elle refusa de sauter d'un avion, la jeune femme sentit qu'elle venait de faire une erreur en avouant sa peur. Un rire raisonna quand elle l'entendit répondre, il était têtu mais ca lui faisait tout de même plaisir qu'il lui propose de venir avec elle pour une activité qui lui tenait autant à coeur. Son sourire continuait à s'étendre petit à petit tandis qu'elle laissait sa tête se poser contre le dossier de son canapé sans pourtant le quitter du regard. "Garde moi une place bien assise dans l'avion alors parce que je ne sauterais pas et même si tu me fais les yeux doux. Je tiens à ma vie moi!" Elle savait très bien qu'elle passait pour une poule mouillée en refusant de faire ça mais la peur du vide était la seule chose qu'elle n'arrivait pas à surmonter. Laissant son regard se perdre dans celui du Junkie Megan se sentait bien, comme ci discuter avec lui faisait tout oublier. Oublier le fait qu'elle avait surement des clients qui essayaient de la joindre sur son téléphone ou que son frère jumeau ne tarderait pas à rentrer et qu'il fallait qu'elle cache la marchandise pour éviter qu'il ne tombe dessus. Tout était différent avec Ray dans son appartement. Le simple fait de rire lui faisait du bien. Cet homme lui faisait du bien. Soufflant légèrement la jeune femme leva les yeux en entendant sa réponse avant de reprendre d'une voix taquine. "Oh mais je te vois en action tout le temps quand tu es sur mon canapé en train de planer et sérieux ca ne me fait pas vraiment mouiller." Relevant son visage tout en se penchant vers lui, elle ferma son poing pour lui frapper doucement l'épaule. "Même en sautant d'un avion t'arriverais pas à me faire mouiller Ray alors oublie." Se remettant à sa place la jeune femme laissa son rire raisonner dans ce salon qu'elle aimait tant. Se perdant légèrement dans ses pensées elle laissa son regard se poser sur le tapis qui était au sol tout en sachant très bien que jamais elle n'aurait tiré sur cet homme. Même si bien sur il était rentré par effraction chez elle jamais elle n'aurait put perdre le seul homme qui arrivait à la faire sentir bien mais bien sur elle ne l'avouerait jamais et laissa juste un grognement sortir d'entre ses lèvres ne sachant pas quoi lui répondre.

Le regard de la jolie blonde se perdait doucement sur la fumée que le jeune homme laissait sortir d'entre ses lèvres. Ce qu'il venait de lui dire l’énervait et elle essayait de le cacher comme toujours pour éviter de montrer qu'elle s'inquiétait pour lui. Elle ne voulait pas qu'il prenne la grosse tête. Laissant le silence planer quelques secondes elle retourna son regard assez froid vers lui avant de lui répondre. "Tu n'es pas Immortel alors arrête de faire ton gros con et réduit les doses." Megan savait qu'elle pouvait arrêter de lui en vendre mais ca ne changerait rien, il trouverait toujours quelqu'un qui lui en vendrait et qui prendrait moins bien soin de lui qu'elle le faisait sans l'avouer. Se calmant en silence elle reposa sa tête contre le dossier tout en fermant les yeux pour oublier tout ce qu'ils venaient de se dire. Son sourire refit surface au moment ou il reprit la parole tout en changeant de sujet. "Bien sur que tu squatte, tu peux plus te passer de moi alors tu passe ta vie sur ce canapé. Je devrais sans doute te louer une place d'ailleurs." Megan n'était jamais vraiment venu chez lui mais en même temps elle n'avait aucune raison d'y aller et lui ne vivait pas seul. "J'y penserais à cette invitation mais je passerais par la porte et non par la fenêtre moi." Lui lançant un petit clin d'oeil la jeune femme entendit soudainement un bruit qui gâchait ce petit moment. Observant le jeune homme elle comprit très vite que c'était son téléphone qui était en train de vibrer et sans le quitter une seule fois du regard elle lui fit comprendre qu'il fallait qu'il réponde. Sans le lâcher du regard la jeune femme écoutait ce qu'il était en train de dire tout en sentant son regard devenir de plus en plus noir. Alors qu'il était en train de raccrocher Megan croisa doucement les bras contre sa poitrine sachant très bien que son visage se renfermait petit à petit. Elle l'écoutait à peine tandis qu'il essayait de changer de sujet et éviter de s'expliquer face à ce qu'il venait de se passer. Alors qu'il venait de lui proposer de sortir ce soir Megan le fusillait du regard sans répondre serrant légèrement les lèvres avant de prendre enfin la parole. "Ca depend tu veux aller en voler des grosses ou des rapides Ray?" Megan avait laissé sortir cette phrase d'un ton légèrement froid mais elle n'aimait pas savoir ce qu'il se passait dans la vie de Ray, même si elle s'en doutait bien sur. Elle n'était pas vraiment la bonne personne pour l'engueuler sur ce qu'il avait décidé de faire de sa vie mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.




GleekOut!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ray Summers
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Ray Summers

→ Messages : 18
→ Date d'inscription : 28/08/2016
→ Facetime : Ben Robson
→ Âge : 27 ans
→ Métier/Etudes : Shaper/ Voleur
→ Mood of heart : Cool headed / Fire & Blood

≈ KNOWLEDGE
Répertoire:
Disponibilité RP : Oui 4/5

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] EmptyMer 21 Sep - 21:11

Un long silence qui dure. Je sais pas quoi lui dire, lui répondre je la fixe sans réellement encore comprendre. Non plutôt je ne voulais pas avoir compris ce qu'elle venait tout juste de me dire avec son air si sérieux qui lui sciait à merveille. Ses yeux étaient éclatants mais d'une extrême force de persuasion. Peut être que la dope rendait cet effet encore plus vivace à ma petite tête de junk comme elle m’appelait souvent. Après tout elle n'avait pas tord j'en étais un et je commençais à réaliser que tout cela ne lui plaisait pas tant que ça finalement. J'aurais pu tout foutre en l'air, me dire que j'en avais rien à foutre de ce qu'elle pensait et de ce qu'elle cherchait véritablement à me faire comprendre. Que j'étais comme ça un point c'est tout mais cette posture, ses bras croisés et ce regard me faisait comprendre qu'elle était entrain de se fermer à cette petite discussion que nous avions tout les deux depuis quelques minutes maintenant. La plupart des gens se foutaient bien de ce que les autres pouvaient penser d'eux. Pour ma part s'était presque le cas à quelques personnes près. Megan semblait furieuse intérieurement de me voir dans ce genre de magouille qui ne semblait jusqu'ici pas la rendre aussi mécontente que ça finalement. Je restais stoïque un peu con sur le coup je savais pas trop comment m'y prendre et je cherchais mes mots faisant carburer ce qu'il me restait de neurones pour répliquer, dire un truc ou deux au moins. Non sérieusement je cherchais quoi finalement ? À lui plaire ? Pff peine perdue un pauvre type de ce genre s'était bon pour quelques prostitués et quelques gamines paumées au coin d'une rue, au bord d'une plage ou à une soirée étudiante à laquelle je m'invitais purement et simplement. S'était sûrement la vision d'ensemble qu'elle avait de ma personne et je pouvais rien y faire pour changer cet avis entre elle et moi. Alors pourquoi sa me foutait tellement les boules finalement ? J'avais aucune raison, elle était une fille sympa, sexy et plaisante à regarder. J'avais de l'affection il y avait pas à chercher plus loin désormais. Le gros junkie se ramollissait pour une dealeuse aux yeux clairs. Si les autres me voyaient ils se foutraient de ma gueule mais j’emmerde bien ce qu'ils peuvent penser de moi et de ce que je pense, de ce que je ressent. Non à l'heure actuelle j'étais coincé à me poser des questions qui percutaient jusqu'ici jamais mon esprit. Bon sang Megan qu'es ce que tu me fais je me le demande putain.

Je reprenais finalement cette mine un peu idiote, dragueuse flirtant entre provocation et stupidité. Je riais légèrement laissant mon regard planer vers l'avant fixant la porte d'entrée plus loin. Puis du coin de l’œil je continuais à la fixer. Elle inexorablement elle me faisait quelque chose. S'était à se demander si elle tenait à moi, je m'étais jamais encore préoccupé de ça étant donné la bonne entente et relation purement amicale qui ne tanguait jamais la planche de surf du côté sexuel. « Voler ? Megan tu me connais la seule chose que je volerais c'est ton petit cœur. » Ou bien peut être une petite culotte ou deux juste histoire de voir si elle réagissait à mes avances. Bah quel connard je serais si je m'amusais à faire ce genre de connerie. J'avais déjà ma réponse éventuellement et cette fois je passerais encore une fois par la fenêtre de l'appartement criblé de balles par son flingue qu'elle avait rangée je ne sais ou encore. Je me passais une main dans les cheveux reniflant légèrement et crissant ma barbe tout ça en quelques secondes la nervosité des questions qui fâchent vous voyez ? Bref Je me redressais spontanément comme pour me dire qu'il était peut être temps d'y aller. « Réduire les doses et puis quoi encore... Tu vois pas que je réduis ? Franchement regarde moi j'ai même pas touché à la poudre que tu viens de m'offrir et j'y toucherais pas. » Déclarais-je glissant déjà par réflexe une vieille clope salopée que je trouvais dans cette poche intérieure gauche de ma veste. Décidément y'en avait du bordel là dedans. Je l'allumais rapidement tirais quelques lattes, une deux trois... J’expirais la douce fumée qui embaumait ma gorge par les narines avant de coincée la clope entre mon index et mon majeur. « Hmm oh et tu as sûrement raison je devrais te payer un loyer pour ce canapé il est extra. » Lançais-je en souriant avant de me gratter un peu le menton du revers de mon pouce. « Alors tu viens ou pas ? »

_________________


« I'm the fury in your bed. »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty
MessageSujet: Re: Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]   Contente de me voir ? [Pv Megan Lake] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Contente de me voir ? [Pv Megan Lake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» L'accident 2 (suite de "L'accident" voir au terriers)[PV Nuage de tulipe et libre]
» demyan × j'ai cru voir un fantôme. (terminé)
» Qui veux voir l'handicapé avant son accident
» JE VEUX VOIR : magnifique petit film libanais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange Lush Life :: NEWPORT BEACH :: NEWPORT CENTER :: Newport Center-