AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) EmptyVen 19 Aoû - 2:57

+ I’ve been looking for you +
I JUST WANNA STAY IN THE SUN WHERE I FIND. I KNOW IT'S HARD SOMETIMES. PIECES OF PEACE IN THE SUN'S PEACE OF MIND +"I'D DIE FOR YOU," THAT'S EASY TO SAY. WE HAVE A LIST OF PEOPLE THAT WE WOULD TAKE. A BULLET FOR THEM, A BULLET FOR YOU. A BULLET FOR EVERYBODY IN THIS ROOM. BUT I DON'T SEEM TO SEE MANY BULLETS COMING THROUGH. "I'D LIVE FOR YOU," AND THAT'S HARD TO DO. EVEN HARDER TO SAY WHEN YOU KNOW IT'S NOT TRUE.




    C’était le genre de nuit où la brise est douce et où le ciel, absent de tous nuages, nous fait découvrir son manteau d’étoile sous son duvet noir d’ébène. Il était exactement 01h06 du matin et Anakynn avait choisi ce moment pour aller s’éclater sous les vagues. Il pratiquait le surf depuis ses seize ans. Après quinze ans de pratique, on pouvait dire que ce dernier était doué. Il adorait l’odeur de l’eau salé et avait pris l’habitude d’exercer ce sport assez régulièrement. Ça lui permettait de s’évader et d’évacuer les excédents de stress et de frustration que lui apportait la vie. Il avait pris l’habitude de pratiquer ce sport seul et à des heures peu communes. Plusieurs avaient tenté déjà de le dissuader d’aller en pleine nuit se dresser contre les vagues, prônant la dangerosité que pouvait apporter la pénombre. Anakynn n’en avait vraiment rien à foutre. Au contraire, un peu de risque le faisait sentir vivant et il adorait ça. Ainsi, il actionna le système d’alarme de la maison, puis sortie vers son véhicule, planche de surf sous le bras. Il déverrouilla le coffre arrière, puis y balança la planche à l’intérieur. Habituellement, lorsque le coffre arrière était ouvert, les lumières intérieures du véhicule s’allumaient. Pourtant, cette fois-ci, elles demeuraient fermées. Avait-il oublié d’éteindre les phares tout à l’heure alors qu’il était rentré ? Cela ne l’étonnerait aucunement. Il avait passé une journée de fou à  tenter de dévier les résultats d’une enquête portant sur les activités illégales du business familial russe, en plus de se faire ajouter à ses dossiers un cas de laboratoires clandestins nouvellement installés près de la grande ville. Son patron lui avait mis la pression pour défaire et trouver rapidement les auteurs de ses nouvelles constructions. Les gens pleins aux as de la ville avaient eu vent qu’un truc pareil se tramait et ne voulaient en aucun cas voir leurs jeunes enfants prodiges se foutre la tête dans un bol de cocaïne lors de la prochaine fête étudiante. Résultat, Anakynn avait dû se taper des heures supplémentaires et l’envie de rentrer rapidement dans sa baraque lui avait peut-être causé l’ennuie de brûler la batterie de sa Camaro SS de l’année. Il prit alors place derrière le volant puis actionna le démarreur du véhicule. Rien. Le moteur ne démarrait pas. La batterie était complètement déchargée. Sa paume frappa le haut du volant avec rage. Fuck. Il avait des câbles de survoltage dans son garage, mais pour que cela soit utile, il avait besoin d’un véhicule en fonction. Il remarqua alors quelqu’un sortir de la maison en face. Ça semblait être une femme, mais avec la pénombre, cela demeurait difficile à distinguer. Toutefois, la personne en question semblait se diriger vers une voiture stationnée  le long de la rue. Ouff, quelle chance. Peut-être pourrait-il finalement aller surfer ce soir si cette personne n’était pas pressée et acceptait de lui venir en aide. Il sorti de son véhicule en claquant la portière côté conducteur avant d’accourir vers la femme en question. Heyy ! Oui, vous ! Celle-ci se figea et l’expression qu’il lut sur le visage de cette dernière l’encouragea  à freiner sa course. Anakynn était un homme grand et assez imposant et voir quelqu’un de la sorte en pleine nuit courir à toute vitesse vers vous pouvait sans doute en effrayer plus d’un. Désolé, je ne voulais pas vous effrayer. J’ai juste besoin d’aide, la batterie de mon véhicule est déchargée. Il était maintenant assez proche d’elle pour apercevoir distinctement son visage. Cette femme dégageait vraiment quelque chose de spécial, mais il n’arrivait pas à trouver ce que c’était exactement ni pourquoi. Son visage était apaisant,…voir même rassurant. Il venait tout juste de poser ses yeux sur elle et déjà elle le fascinait. C’était le genre de femme qu’on ne veut pas laisser partir. Le genre de femme qui donne envie de s’assoir et de parler durant des heures. Il ferma les yeux afin de chasser le flot de penser qui semonçait en lui, avant de les rouvrir instantanément.   À cette heure-ci, j’ai vraiment de la chance de tomber sur vous… Évidemment, Anakynn se sentait vraiment idiot. Il ne portait que le bas de sa combinaison étanche qui lui moulait un peu trop les jambes à son goût. Le haut de son habit pendait alors devant ses jambes, laissant entrevoir un t-shirt trop simple et délavé par la force du soleil de la région.
Revenir en haut Aller en bas
Astrid Lincoln
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Astrid Lincoln

→ Messages : 54
→ Date d'inscription : 17/08/2016
→ Facetime : Alicia Vikander
→ Âge : 28 ans.
→ Métier/Etudes : Architecte.
→ Mood of heart : Célibataire.

the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: Re: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) EmptyVen 19 Aoû - 19:50



I've been looking for you.


Astrid Δ Anakynn


“ I JUST WANNA STAY IN THE SUN WHERE I FIND. I KNOW IT'S HARD SOMETIMES. PIECES OF PEACE IN THE SUN'S PEACE OF MIND +"I'D DIE FOR YOU," THAT'S EASY TO SAY. WE HAVE A LIST OF PEOPLE THAT WE WOULD TAKE. A BULLET FOR THEM, A BULLET FOR YOU. A BULLET FOR EVERYBODY IN THIS ROOM. BUT I DON'T SEEM TO SEE MANY BULLETS COMING THROUGH. "I'D LIVE FOR YOU," AND THAT'S HARD TO DO. EVEN HARDER TO SAY WHEN YOU KNOW IT'S NOT TRUE.”


Il était minuit. Astrid était dans son lit, se tournant dans tout les sen. Elle essayait de trouver le sommeil, mais en vain. Il ne venait pas à elle. Pourtant, elle allait devoir se lever très tôt pour aller au travail, puisqu'elle avait une réunion d'affaire très importante. Elle allait rencontrer un nouveau client et le stress était au rendez-vous, alors c'était probablement la raison qui la rendait aussi nerveuse et qui l'empêchait de dormir. Astrid resta dans son lit de longues minutes avant de décider de sortir de son lit. Elle avait besoin d'aller faire un tour de voiture. Elle avait besoin de se changer les idées. Astrid enfila un jogging gris et un chandail à manches courtes noir. La belle brune n'était pas dans ses plus beaux habits, mais cela ne la dérangeait pas. Elle n'allait qu'en voiture après tout. Il était environ 1h08 quand elle sortie de sa demeure. Alors qu'elle se rendait à sa voiture, lorsqu'elle vit un homme arriver vers elle. Astrid était en état de panique. Elle ne savait pas d'où il venait et comment il était apparu. La jeune femme le regarda dans les yeux. « Oh, aucun problème. Je ne vous ai pas vu arriver. Il faut dire qu'il fait très sombre. D'accord. Je vais vous aider. » Astrid sourit doucement à l'homme dont elle ne connaissait pas encore le prénom. Elle ne savait pas qui il était, mais il semblait être bien gentil, mais, comme Astrid le savait, les apparences pouvaient être trompeuses. « Oui, vous avez eu de la chance que je sois sortie de chez moi pour faire un tour de voiture. » Astrid rit légèrement, passant une main dans ses cheveux. Elle était encore méfiante, mais l'homme ne semblait pas avoir de mauvaises intentions. Il était très beau et avait un beau sourire

par humdrum sur ninetofive



_________________
Astrid Lincoln
Work hard, dream big. ✻ You don't always need a plan. Sometimes you just need to breathe, trust, let go and see what happens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: Re: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) EmptyVen 19 Aoû - 23:02

+ I’ve been looking for you +
I JUST WANNA STAY IN THE SUN WHERE I FIND. I KNOW IT'S HARD SOMETIMES. PIECES OF PEACE IN THE SUN'S PEACE OF MIND +"I'D DIE FOR YOU," THAT'S EASY TO SAY. WE HAVE A LIST OF PEOPLE THAT WE WOULD TAKE. A BULLET FOR THEM, A BULLET FOR YOU. A BULLET FOR EVERYBODY IN THIS ROOM. BUT I DON'T SEEM TO SEE MANY BULLETS COMING THROUGH. "I'D LIVE FOR YOU," AND THAT'S HARD TO DO. EVEN HARDER TO SAY WHEN YOU KNOW IT'S NOT TRUE.



    Super, merci ! Ça ne prendra que quelques minutes. Il se mit à reculer tranquillement, tout en pointant son véhicule stationné dans l’entrée de sa maison de l’autre côté de la rue. C’est ma voiture. Tu n’as qu’à te stationner en face. Anakynn lui lança un sourire qui, espérait-il, compenserait de son affreux accoutrement, puis traversa de l’autre côté de la rue. Les câbles de survoltage se trouvaient dans son garage. Ouvrir la porte de son garage lui rappela malgré lui qu’un grand ménage s’imposait. Les murs étaient encombrés de photos de voyage de toute sorte. Un kayak de mer et un vélo était attaché tant bien que mal au plafond à l’aide de cordes couleur arc-en-ciel. Des bouteilles de bières et de vodka vides traînaient ici et là. Sa vieille moto qu’il essayait de retaper dans ses temps libres trônait au centre, prêt de ses trois autres planches de surf et de son équipement de plongée. Il s’empressa de prendre les câbles sur sa table à outil au fond de son désordre, puis les balança sur son épaule. Quelques secondes plus tard, la jeune femme installait son véhicule prêt du sien. Un sourire moqueur se dessina sur son visage lorsqu’il fut prêt d’elle. Alors, qu’est-ce qui amène une jolie fille en pyjama à sortir dehors cette nuit ? dit-il en posant le regard sur ses pantalons de jogging et son t-shirt noir. Malgré la simplicité de son accoutrement, cette dernière était littéralement renversante. Il n’y a rien de plus beau qu’une femme qui n’a pas besoin de se prendre la tête et de s’arranger durant des heures pour être belle. La simplicité naturelle qu’elle dégageait avait quelque chose de vraiment hypnotique.  
Revenir en haut Aller en bas
Astrid Lincoln
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Astrid Lincoln

→ Messages : 54
→ Date d'inscription : 17/08/2016
→ Facetime : Alicia Vikander
→ Âge : 28 ans.
→ Métier/Etudes : Architecte.
→ Mood of heart : Célibataire.

the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: Re: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) EmptySam 20 Aoû - 1:24



I've been looking for you.


Astrid Δ Anakynn


“ I JUST WANNA STAY IN THE SUN WHERE I FIND. I KNOW IT'S HARD SOMETIMES. PIECES OF PEACE IN THE SUN'S PEACE OF MIND +"I'D DIE FOR YOU," THAT'S EASY TO SAY. WE HAVE A LIST OF PEOPLE THAT WE WOULD TAKE. A BULLET FOR THEM, A BULLET FOR YOU. A BULLET FOR EVERYBODY IN THIS ROOM. BUT I DON'T SEEM TO SEE MANY BULLETS COMING THROUGH. "I'D LIVE FOR YOU," AND THAT'S HARD TO DO. EVEN HARDER TO SAY WHEN YOU KNOW IT'S NOT TRUE.”


Astrid était ravie de pouvoir aider l'homme. Toutefois, elle ne connaissait pas encore son prénom et cela l'intriguait. Elle se demandait comment il s'appelait et ce qu'il faisait dans la vie. Elle sourit doucement aux paroles du beau brun. « De rien, ça me fait plaisir. » La jeune femme le regarda alors embarquer dans sa voiture et elle le vit se stationner ensuite. Aux paroles de l'homme, elle hocha la tête et elle alla stationner sa voiture devant celle du brun. Elle sortie ensuite de sa voiture et elle le vit avec des câbles et tout ce qu'il avait de besoin pour rallumer sa batterie de voiture. Elle ne s'y connaissait pas réellement en voiture, mais elle connaissait quelques trucs qui lui était pratique en cas de problème, comme comment changer un pneu lors d'une crevaison ou comment charger sa batterie. La jeune femme le regarda installer les câbles, quand il lui posa une question. « Essayez-vous de me séduire? En fait, la fille en pyjama n'arrivait pas à dormir et elle a décidé qu'elle allait faire un tour de voiture, mais un homme a surgit de la pénombre pour lui demander de l'aide avec sa voiture. » Elle rit légèrement, passant une main dans ses cheveux défaits. Elle se fichait de son apparences. C'était la nuit et elle était confortable dans cette tenue. Quand elle se rendait au travail, elle portait toujours de très belles tenues avec des talons hauts, des bijoux et du maquillage. Astrid regarda l'homme faire, s'adossant contre sa voiture. « Et moi je me demande pourquoi un homme porte une combinaison de surf en pleine nuit. Ce n'est pas habituel de porter cela la nuit. » Elle était très curieuse. Ça pouvait être défaut, surtout si elle demandait des choses trop personnelles, mais ce n'était actuellement pas le cas.

par humdrum sur ninetofive



_________________
Astrid Lincoln
Work hard, dream big. ✻ You don't always need a plan. Sometimes you just need to breathe, trust, let go and see what happens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: Re: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) EmptySam 20 Aoû - 23:27

+ I’ve been looking for you +
I JUST WANNA STAY IN THE SUN WHERE I FIND. I KNOW IT'S HARD SOMETIMES. PIECES OF PEACE IN THE SUN'S PEACE OF MIND +"I'D DIE FOR YOU," THAT'S EASY TO SAY. WE HAVE A LIST OF PEOPLE THAT WE WOULD TAKE. A BULLET FOR THEM, A BULLET FOR YOU. A BULLET FOR EVERYBODY IN THIS ROOM. BUT I DON'T SEEM TO SEE MANY BULLETS COMING THROUGH. "I'D LIVE FOR YOU," AND THAT'S HARD TO DO. EVEN HARDER TO SAY WHEN YOU KNOW IT'S NOT TRUE.


    Il la regarda repasser sa main dans ses cheveux. Il ne la connaissait que depuis quelques minutes, mais il savait déjà que c’était une manie chez elle. Et il adorait ça. Essayait-il vraiment de la séduire ? Sans doute, oui. En fait, tous les garçons sur cette fichue planète seraient fous de ne pas tenter de séduire la femme qui se tenait devant lui. Le simple son de son rire avait dû briser plusieurs cœurs. Pour Anakynn, aucune chance que ça arrive. En fait, il ne voulait pas. Voilà plusieurs années déjà qu’il s’était construit un mur entre attirance et affection. Par ailleurs, être le fils de la tête de mafia russe en sol américain n’aidait en rien les choses. Des ennemis, il en avait un paquet. Si quelqu’un apprenait sa réelle identité, tous ses proches pourraient y passer et il n’était pas prêt à mettre la vie de quelqu’un en danger. Il ne méritait pas que quelqu’un risque ça vie ou meurt pour lui. À la mort de son meilleur ami, 18 ans plus tôt, il s’était promis de ne plus jamais avoir à vivre une situation semblable. Te séduire ? Je ne sais pas,…est-ce que ça fonctionne ? dit-il, un sourire moqueur aux lèvres, tout en s’appuyant le dos sur son véhicule. Elle avait raison, il devait être rare de croiser quelqu’un vêtu d’une combinaison étanche à cette heure de la nuit. Anakynn n’était pas comme les autres. On peut dire qu’il s’est plus souvent retrouvé dans la catégorie des hors normes plutôt que dans les normes et cela ne le dérangeait pas outre mesure. Disons que je suis…inhabituel. Il se surprit à se perdre dans le regard de la jeune femme. Malgré l’heure tardive, ses yeux noisette pétillaient de vitalité. Cette fille le gênait et il ne savait pas pourquoi. J’aime surfer la nuit. Le risque et tout…ça me fait sentir vivant. Elle le déstabilisait et pourtant, cela semblait l’encourager à la connaître d’avantage, ce qui s’avérait très rare. Habituellement, Anakynn prenait le temps de parler à une inconnue uniquement pour la ramener dans son lit. Pourtant, cette fois-ci, il appréciait cette discussion sans but particulier et étonnement, il n’avait pas envie qu’elle se termine si tôt. La fille en pyjama a-t-elle un nom ? dit-il en reprenant le terme qu’avait utilisé cette dernière quelques minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Astrid Lincoln
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Astrid Lincoln

→ Messages : 54
→ Date d'inscription : 17/08/2016
→ Facetime : Alicia Vikander
→ Âge : 28 ans.
→ Métier/Etudes : Architecte.
→ Mood of heart : Célibataire.

the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: Re: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) EmptyDim 21 Aoû - 0:46



I've been looking for you.


Astrid Δ Anakynn


“ I JUST WANNA STAY IN THE SUN WHERE I FIND. I KNOW IT'S HARD SOMETIMES. PIECES OF PEACE IN THE SUN'S PEACE OF MIND +"I'D DIE FOR YOU," THAT'S EASY TO SAY. WE HAVE A LIST OF PEOPLE THAT WE WOULD TAKE. A BULLET FOR THEM, A BULLET FOR YOU. A BULLET FOR EVERYBODY IN THIS ROOM. BUT I DON'T SEEM TO SEE MANY BULLETS COMING THROUGH. "I'D LIVE FOR YOU," AND THAT'S HARD TO DO. EVEN HARDER TO SAY WHEN YOU KNOW IT'S NOT TRUE.”


Astrid ne savait pas trop s'il essayait de la séduire ou s'il était juste gentil, ce qui pourrait être possible. La belle brune aimerait bien rencontrer de nouvelles personnes et se faire de nouveaux amis, mais Astrid était tellement occupée qu'elle n'avait pas trop le temps de voir ses amis, comme Anna. En fait, elle voyait Anna seulement quand cette dernière le pouvait, ce qui était rare. Astrid se posait des questions là-dessus, étant inquiète pour son amie. Elle savait que cette dernière était mariée, mais elle n'avait jamais rencontré son mari et c'était étrange aux yeux de la jeune architecte. La jeune femme revint au moment présent, haussant légèrement les épaules. « Peut-être que oui et peut-être que non. » Elle voulait être un peu mystérieuse. C'était un jeu bien amusant. Elle aimerait bien se faire séduire et être flattée, mais elle en était incapable. Elle n'accordait plus sa confiance aux hommes, depuis son ancien petit-ami. Ce dernier avait été violent avec elle et Astrid avait fini par rompre avec lui, c'était mieux pour sa santé mentale et physique. Depuis, elle essayait de ne pas retomber amoureuse. Elle ne voulait plus prendre le risque de se faire blesser par un autre homme. Elle prenait soin d'elle et c'était le plus important, en plus du travail qui lui prenait beaucoup de temps, mais elle était habituée et elle adorait son travail. Astrid écouta les paroles de l'homme, riant légèrement. « Nous sommes tous un peu bizarres. » Elle sourit doucement, le regardant toujours dans les yeux. Elle avait eu sa réponse. Il aimait le risque et cela le rendait vivant. C'était une excellente réponse. « D'accord, je vois. » Astrid resta contre sa voiture, se demandant combien de temps cela allait-il prendre avant que la batterie de la voiture du brun soit pleine. Elle voulait lui parler encore longtemps et apprendre à le connaître, ce qui était curieux, parce qu'elle le connaissait depuis seulement quelques minutes. « La fille en pyjama s'appelle Astrid et comment s'appelle l'homme en combinaison de surf? »

par humdrum sur ninetofive



_________________
Astrid Lincoln
Work hard, dream big. ✻ You don't always need a plan. Sometimes you just need to breathe, trust, let go and see what happens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty
MessageSujet: Re: the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)   the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

the first day of the rest of my life (ANAKYNN+ASTRID)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SUPPRESSIONS ► rest in peace
» IUKHA ⊱ leave out all the rest.
» Oo-Supernatural-oO No Rest for the Wicked || Forum RPG
» un panoramique qui va vous plaire
» leave out all the rest ; i'm so scared. α ft Sidé. {Terminé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange Lush Life :: NEWPORT BEACH :: BALBOA PENINSULA :: Lido Isle-