AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 are you sure your not sadist ? - Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana EmptyMer 17 Aoû - 20:31

- Veux pas - Que me dit Maya. Elle parle très bien, surtout pour dire non. elle refuse tout et n'importe quoi, juste histoire de dire qu'elle est pas d'accord et qu'elle a une opinion. Moi je me marre, enfin, quand je dois partir bosse et qu'elle veut pas s'habiller, je trouve ça moins drôle. Ce matin je dois faire un examen avec Ana et je dois déposer la petite, sauf qu'elle en a décidé autrement. Je reste planté là soulé. Elle est en pyjama et me regarde avec un ptit sourire. - Ben tu viens avec moi. mais t'es sage hein ? - Parfois je me dis qu'elle ne comprend pas le signe "sage". Ou elle prétend pas le comprendre. Je parle toujours à vois haute tout en signant, question d'habitude. Elle me répond quasiment jamais en ASL. Je me démerde tout seul quoi. Cette petite me rend chèvre. Certains pensent que c'est parce qu'elle est sourde. Mais faut arrêter de dire des conneries. un gosse c'est chiant, même entendant. Le seul problème c'est que les gens ont du penser que j'étais un fou furieux tout ça parce que pour qu'elle réagisse je dois produire des vibrations et pas juste gueuler son nom. d'ailleurs il m'arrive de m'énerver sans signer. Elle se mare et me sort je comprends pas. mais même sans le son, faut pas être Einstein pour piger et elle lit sur les lèvres la saleté. Avec ses potes elle signe, c'est juste pour moi qu'elle fait ça. Je la chope avec le bon bras, et me dirige vers la porte, la ferme - en la posant - puis la reprend pour ensuite l'attacher à coté de moi. Je lui fais pas confiance derrière. et puis là au moins elle peut pas dire je t'entends pas comme elle aime le dire. Ya certaines personnes qui disent qu'un bon ortho très tôt est une chance, ceux là n'ont pas entendu ma fille parler non stop. Je préférerais qu'elle signe parfois. J'arrive à la clinique et on me regarde avec un ptit sourire. non ce n'est pas la première fois que je ramène maya, en pyjama. tout le monde sait sur la base que Maya aime pas qu'on soit séparé et fait tout pour me coller aux basques. Imaginez un mini pouce de quelques kilos crier " tu feras 100 pompes" de sa ptite voix de crécelle. Mais quand on a failli perdre son popa, on le quitte plus. J'entre dans la pièce avec un demi sourire. - Désolé mais tu as un patient de plus bella. - Je m'assieds et en profite pour lui foutre la main aux fesses. Mon beau père me tuerait pour ça. Mais Ana elle, se demanderait ce qu'il se passe si j'interagissais pas comme toujours avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Anábella Adler
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Anábella Adler

→ Messages : 62
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Facetime : Jessica Alba
→ Âge : 30 ans
→ Métier/Etudes : Kinésithérapeute
→ Mood of heart : Under the sea !

are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: Re: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana EmptyMer 17 Aoû - 23:06

Are you sure your not sadist ?
Gabe & Aná
Sometimes I think that it's better to never ask why
where there is desirethere is gonna be a flame where there is a flame someone's bound to get burned but just because it burns. Funny how the heart can be deceiving more than just a couple times why do we fall in love so easy even when it's not right

« Je peux pas plus ! » « Ouais c’est que tu disais la semaine dernière et pourtant tu le pliais plus que ça ! Arrête ton char et plie moi ce genou ! » Aná avait les mains sur les hanches regardant les exercices de son patient qui ne faisait que survoler il fallait le reconnaître ! Non pas parce qu’il ne pouvait pas mais parce qu’il ne voulait pas… Et puis surtout elle avait eu une conversation avec la femme de celui-ci qui lui avait gentiment livré que son patient avait bien trop forcé ce week-end en voulant montrer que c’était un warrior… Bah tiens ! Comment foutre en l’air son travail… Donc elle lui donnait quelque peu une leçon et elle en était totalement consciente. « Okay on va arrêter là » Elle claqua ses mains avant de s’approcher et de jouer avec l’amplitude du genou « Donc… On arrête le rugby avec les copains et surtout les plongeons dans la piscine… Eh oui je sais tout ! » Dit-elle en se relevant un magnifique sourire sur le visage « Nous sommes d’accord ? » Pour toute réponse elle eut un hochement frénétique, comme quoi elle avait beau être une femme elle arrivait quand même à faire flipper ces masses de militaire ! Elle salua son patient avant de se diriger vers son bureau pour tout répertorier dans le dossier. Bon prochain rendez-vous ça allez être amusant ça ! A peine eut-elle atteint la salle d’attente que Gabe arrivait… Avec Maya encore en pyjama, elle se mordit la lèvre pour ne pas partir dans un fou rire incontrôlable « Désolé mais tu as un patient de plus bella. » elle secoua légèrement la tête « T’as vraiment aucune autorité sur ta fille c’est affligent mon amour ! ». Elle s’écarta pour les laisser entrer dans la salle d’auscultation elle se fit gratifier d’une magnifique main aux fesses qui ne la choquait plus depuis des années, c’était tellement naturel maintenant « Maya tu vas jouer pendant que je fais pleurer papa s’il te plait ? ».

Elle exagérait un tout petit peu, mais elle préférait de loin que la petite s’amuse plutôt que de venir toutes les trois secondes lui demander ce qu’elle faisait. Une fois elle avait fait l’erreur, un cauchemar cette consultation ! A-t-elle point qu’elle avait failli faire mal à Gabe surtout, bah forcément venir courir dans ses pattes, pour l’équilibre fallait repasser et dans son métier, un déplacement d’un millimètre pouvait changer énormément. elle l’embrassa sur le front avant de s’étirer et de passer derrière Gabe pour commencer à lui toucher les vertèbres les unes après les autres « Bon commençons la partie amusante… Pas de douleur récente ? De coups reçus ? Ouh mais on a un petit déplacement par ici… Va falloir faire craquer ! » Certes elle le disait presque avec un accent sadique il fallait reconnaitre que c’était son pêché mignon… Mais ça elle le ferait après, elle allait s’assurer déjà que tout était en place, enfin qu’il n’y avait qu’une dégradation quoi, il ferait jamais du lancer de disque ou de javelot, mais vu qu’il ne visait pas à être champion olympique, il allait survivre.
Made by Neon Demon

_________________
 
«I'm alive.»
I had made every single mistake that you could ever possibly make I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: Re: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana EmptyVen 19 Aoû - 3:26

Ma fille avait un pouvoir immense sur moi, mais pas autant que vous le pensez. Je ne me fais pas "avoir" non plus comme un imbécile. Je sais quand céder et quand elle peut toujours se faire voir. Mais les apparences sont trompeuses et beaucoup pensent que je suis pas capable de dire non. Croyez moi, je le dis même trop à mon gout. cette gamine adore contredire tout et n'importe quoi. A trois ans, croyez moi, elle est crevante. Mais j'arrive à m'en sortir à présent que j'ai un job "normal". Et si elle est ainsi c'est par peur et tien d'autre. - Tu sais très bien que si. Mais là j'étais pas d'humeur et c'était pas très gênant. - Si ça avait été le jour de l'école, ça aurait été différent. Mais là, qui s'en préoccupait ? Pas moi ça c'était certain. Elle fait une plaisanterie et je souris à l'idée, j'hoche la tête pour confirmer à Maya que oui, elle peut aller là bas, qu'on va rien me faire. Elle a toujours besoin d'être rassurée et je me souviens encore quand je l'ai revu après l'incident, elle semblait être gluée à moi et ils ont du accepter qu'elle dorme là ou elle hurlait. Elle s'entend pas, ça l'arrange bien. Elle commence son petit laius, comme si elle me faisait peur. - Nan, pas aujourd'hui. s ya un truc de déplacé vas y fais mumuse mon ange. - Je me laisse faire et serre les dents, le sais qu'il faut passer par là alors je laisse faire, mais je ressens la douleur quand même. - Tu sais que son médecin m'a encore tanné pour que je lui mette un appareil, ou pire, un implant ? Qu'est ce que ça peut lui foutre sérieux ? J'ai essayé pour les appareils, elle les balades avec elle mais les enlève. Et l'implant, il peut crever, je mets rien dans sa petite tête. Tu penses que je suis égoïste ? Que je, je cite "empêche ma fille d'évoluer" ? Elle est malheureuse tu trouves ? - Ce sont des questions existentielles que je me pose pas, mais dès que quelqu'un m'accuse, je me mets à douter. Pourtant, je sais qu'elle ne supporte pas d'avoir un truc sur elle. elle accepte juste quand elle doit faire l'orthophonie et à l'école. Mais en dehors, elle refuse et je me vois pas lui imposer quelque chose qui ne la gêne pas au quotidien. Est ce un crime de vouloir qu'elle fasse son choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Anábella Adler
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Anábella Adler

→ Messages : 62
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Facetime : Jessica Alba
→ Âge : 30 ans
→ Métier/Etudes : Kinésithérapeute
→ Mood of heart : Under the sea !

are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: Re: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana EmptyVen 19 Aoû - 16:32

Are you sure your not sadist ?
Gabe & Aná
Sometimes I think that it's better to never ask why
where there is desirethere is gonna be a flame where there is a flame someone's bound to get burned but just because it burns. Funny how the heart can be deceiving more than just a couple times why do we fall in love so easy even when it's not right

On pouvait critiquer beaucoup de chose mais certainement pas le fait que Gabe soit un excellent père… Certes elle, elle critiquait tout le temps, mais c’était pour la forme il fallait bien que quelqu’un se dévoue pour ça non ? « Tu sais très bien que si. Mais là j'étais pas d'humeur et c'était pas très gênant. » Elle eut un léger rire « Oui cache-toi donc derrière tes excuses ! » En toute honnêteté il disait non et elle donnait derrière, enfin elle était loin d’égaler le niveau de ses parents il fallait le reconnaître. Elle lui adressa un sourire magnifique signifiant qu’elle se moquait allègrement. « Nan, pas aujourd'hui. s ya un truc de déplacé vas y fais mumuse mon ange. » Aná se frotta les mains « Ouh j’adore tellement quand tu me murmures autant de mot doux ! Je deviens toute fébrile ! » Elle lui attrapa le bras pour le positionner comme le désirait, et commença à faire bouger le haut du corps de Gabe tout en appuyant sur la vertèbre « Tu sais que son médecin m'a encore tanné pour que je lui mette un appareil, ou pire, un implant ? » Elle ne put retenir un long soupir, quelle connerie « Tu penses que je suis égoïste ? Que je, je cite "empêche ma fille d'évoluer" ? Elle est malheureuse tu trouves ? » Un dernier mouvement doux et le mouvement brusque déclenchant ce son si magnifique qu’elle adorait, elle commença pour lui donner un coup sur le crane avant de poser ses bras sur ses épaules et l’enlacer lui murmurant à l’oreille « Pose lui un appareil et je me fais des jarretelles avec tes tripes ! ».

Une vision exquise n’est-ce pas ? Elle se mise devant lui pour observer un peu plus son bras « Si elle veut se faire appareiller elle le décidera d’elle-même, ça sera un choix de SA part et non d’un connard formaliste ! » Qu’est-ce qu’elle pouvait détester ce genre d’attitude, et pire que cela fasse culpabiliser Gabe ! « Tu devrais venir consulter à l’hôpital, le professeur st très bien et en plus il donne énormément de conférence pour sensibiliser les gens à la surdité, c’est la croix et la bannière pour être un de ces patients mais j’ai mes entrées, il suffit que tu me le dises ! » L’avantage de travailler dans une clinique, de connaitre tout le monde et surtout qu’elle ait eut son fils en patient et qu’il l’adorait, un peu trop même d’ailleurs, mais au moins il lui avait dit que si jamais elle avait besoin de quelque chose il suffisait qu’elle lui dise. Voilà l’excellente raison de faire valoir sa dette. Elle fouilla dans son armoire en sortant une haltère pour la tendre à Gabe « Tu me tiens ça droit devant toi avec ton bras s’il te plait ? Sincèrement tu penses qu’elle est malheureuse ? Il suffit de la regarder, elle transpire la joie de vivre ! Arrête de te torturer comme ça ! Je te promets tu me refais ce coup-là tu te prends un aller direct pour la section psy ! ». Bien sûr qu’elle le ferait ça oui ferait les pieds ! Non amis où allait le monde ? Il suffisait de regarder Maya pour voir qu’elle était tout sauf malheureuse ! « Je vais te dire une bonne chose Gabe, les seuls pouvant se permettre une objection sur ta façon d’élever Maya se sont nous, ta famille, et aux dernières nouvelles je ne pense pas avoir déjà entendu les parents dirent quelque chose donc le reste tu t’en branles ! ». Parfois elle se disait qu’heureusement que Maya était sourde, sinon elle en entendrait des insultes…

Made by Neon Demon

_________________
 
«I'm alive.»
I had made every single mistake that you could ever possibly make I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: Re: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana EmptySam 20 Aoû - 3:55

Je la savais pas aussi opposée à appareiller la petite. Bon ok elle a du voir la première fois, non, revenons au début de la phrase, elle a du entendre à quel point elle n'en voulait pas. D'ailleurs la tronche qu'elle tire quand elle les met pour l'école, c'est presque drôle. Parfois j'oublie que c'est la princesse de la maison. Que je suis pas le seul à l'aimer cette gamine. - Je t'ai posé une question, je t'ai pas dis que je le ferais et tu sais que notre avis ne compte pas si elle voulait, elle l'aurait - Je n'ai jamais forcé ma fille à moins que ce soit pour son bien. elle aime pas entendre. Elle fait un effort juste pour pouvoir parler et comprendre, mais elle sait que personne ne la forcera à entendre si elle ne le veut pas. Après tout pour un sourd né ainsi les sons sont agressifs là où on est habitués. La première fois que je lui ai demandé elle m'a répondu que ça faisait mal. Elle continue de râler puis elle me parle de ce qu'un des médecin fait. J'en ai vu tellement que j'avoue que je suis pas fan, et Maya non plus à vrai dire. Les chiens font pas des chats, elle a pas confiance la petiote. - Je sais pas, peut être, par curiosité. Tu sais que j'aime la laisser vivre, jveux pas la taguer sourde. C'est maya, point. T'aurais vu la crise qu'elle m'a fichu quand j'ai voulu la mettre dans une école spécialisée. Parfois je me pose des questions, mais je dois avouer que non, jpense pas qu'elle est malheureuse. Surtout que chez nous tout le monde sait signer ou au pire fait la LPC (language parlé complété). elle a déjà baissé mes mains pour voir si elle comprenait tout. Jte jure, parfois jme demande si elle est pas née déjà réglée. - Ma gamine apprit très vite à s'habiller seule, à manger seule, dormir seul - sauf quand elle veut squatter. A obéir aussi. Les seuls moments ou elle dit non c'est par peur que je disparaisse. Je tends le bras avec l'haltère, mais bien vite je grimace. C'est pas parce que j'ai pas mal que si je force je le sens pas évidemment. Comme je fais pas le con et que je fais attention - comme ne pas porter trop longtemps la petite - en général je m'en rend pas compte. - Aie ? - Que je dis en souriant. C'est pas horrible comme douleur, ça va, ça veut dire faire attention, c'est tout. Quand elle me sort son laius sur ce que je fais avec Maya je lui souris, un sourire aussi chaleureux qu'on peut. Une chose est sur, sans elle, ma vie serait morne. Je peux ps me passer de cette jeune femme. L'idée qu'un jour elle trouve quelqu'un et qu'elle s'éloigne me tue. Maya a peut aussi parfois. En parlant de la gamine elle entend et détale. Moi j'attire Ana sur mes genoux et embrasse son épaule, la serrant contre moi. - Je sais. Tu joues très bien les momans Bella. - On se dit des mots doux, parfois je t'aime, et autres, mais quand l'émotion arrive, ya plus de sous entendus qu'autre chose. On est bien plus discret que les gens pensent. Maya a flippé, je le vois et elle arrive tout contre moi. les aie, elle en a entendu tellement qu'elle passait son temps dans mes bras en me demandant "combien il avait mal papa". Je sais qu'à chacune de mes missions au moindre bruit elle me pensait de retour. je sais que cet incident a été éprouvant, mais ça m'a donné aussi de quoi comprendre ce que j'avais fait subir aux autres. - Aie papa ? - Qu'elle me dit avec son ptit bout de nez froncé. Elle joue de sa petite main avec mon t-shirt, habitude nerveuse qu'elle fait pour se rassurer. Elle dort avec un de ms t-shirt aussi. - Mais non j'ai rien mon bébé. Tu sais bien que pour vérifier que tout marche elle doit me torturer. - Elle a pas l'air rassuré la gosse et je ris en regardant Ana. c'est qu'elle y tient à son papa celle là.
Revenir en haut Aller en bas
Anábella Adler
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Anábella Adler

→ Messages : 62
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Facetime : Jessica Alba
→ Âge : 30 ans
→ Métier/Etudes : Kinésithérapeute
→ Mood of heart : Under the sea !

are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: Re: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana EmptySam 20 Aoû - 22:41

Are you sure your not sadist ?
Gabe & Aná
Sometimes I think that it's better to never ask why
where there is desirethere is gonna be a flame where there is a flame someone's bound to get burned but just because it burns. Funny how the heart can be deceiving more than just a couple times why do we fall in love so easy even when it's not right

« Je t'ai posé une question, je t'ai pas dis que je le ferais et tu sais que notre avis ne compte pas si elle voulait, elle l'aurait » Elle haussa les épaules « Je préférais l’énoncer clairement, au moins nous sommes d’accord ! » Vraiment comment pouvait-on imposer cette torture à un enfant ? Oui elle voyait cela comme une torture, on imposait l’enfant subissait et tout ça pourquoi ? Une idée débile de conformisme ? Alors que soyons honnête, la différence était bien la meilleure chose de ce monde. Elle afficha un léger sourire à sa réponse au sujet du professeur « Je sais que ça fera le énième, mais je te promets, il est vraiment très bien, douée avec les enfants et totalement contre l’appareillage, il devrait te plaire ! Enfin c‘est toi qui décide, je suis pas sa mère… » Elle ne le disait pas avec une consonance négative, mais elle ne tenait pas à ce qu’il pense qu’elle insiste et qu’elle se prenne ne sous-entendus cette remarque. Elle regarda l’effort de son muscle lorsqu’il prit l’haltère « Aie ? » « Gros bébé ! » Répondit-elle ne souriant elle récupéra l’haltère avant de lui masser les bras pour sentir les tendons, pour la blessure qu’il avait eu il s’en sortait plutôt bien, et même si tout n’était pas parfait, elle était honnête cela ne le redeviendrait jamais, certains ne récupéraient pas autant. « Aaaaah ! » Cria-t’elle lorsqu’il l’attira à lui « Je sais. Tu joues très bien les momans Bella. » Elle lui fila un coup de coude « Je travaille Gabe arrête tes conneries ! Je sais que tu ne résistes pas à mon corps de rêve, mais il va falloir ranger les mains chéri ! » Oui ils avaient une relation particulière et ça l’amusait toujours de voir les regards d’incompréhension des personnes extérieurs qui au bout d’un moment ne savaient plus à quels saint se vouer.

Ils avaient toujours eu cette complicité particulière et elle avait une confiance totale ne lui ce qui était beaucoup dire pour elle surtout après l’épisode de son ex. Oui elle croyait au destin, la probabilité de chance que son père tombe sur Gabe, qu’il décide de le prendre sous son aile, qu’il reste avec eux… Trop de paramètres que l’on ne pouvait prédire. « Mais non j'ai rien mon bébé. Tu sais bien que pour vérifier que tout marche elle doit me torturer. » Aná laissa échapper un léger rire, elle se mit à la hauteur du regard de Maya « C’est comme avec la poupée que papy a réparé, je fais la même chose avec papa je le répare, mais parfois ça fait un peu mal, comme un énorme bobo, ça fait mal quand on touche mais il le faut pour qu’après ça ne fasse plus mal. » Elle déposa un baiser sur le bout de son nez, oui elle lui parlait comme à une adulte, déjà elle était loin d’être idiote et elle comprenait très vite, alors elle lui expliquait toujours. Elle se releva attrapa le dossier de Gabe et nota ses dernières constations, elle faisait son suivi de dossier comme n’importe quel patient. « Bon je voudrais que tu fasses quelques sessions de nage, ça renforcera un peu plus le tonus musculaire, et puis dans l’eau ça évitera que tu te blesses en forçant comme un âne sur une machine ! Par contre… » Elle se rapprocha pour attraper une nouvelle fois son bras et actionner son poignet sous différents angles avant de s’attaquer à son coude « Tu te fais vieux grand-père, t’as les prémices d’arthrose ! T’entends pas ça couine ! » Okay elle accentuait un peu le trait mais si elle ne l’embêtait pas un peu personne ne le ferait !

Made by Neon Demon

_________________
 
«I'm alive.»
I had made every single mistake that you could ever possibly make I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


are you sure your not sadist ? - Ana Empty
MessageSujet: Re: are you sure your not sadist ? - Ana   are you sure your not sadist ? - Ana Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

are you sure your not sadist ? - Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La complainte du videur (pv Alys)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange Lush Life :: NEWPORT BEACH :: SAN JOAQUIN HILLS :: Orange Military Housing-