AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyMer 17 Aoû - 16:17



Capucine & Blake

Capucine était sur le balcon de sa chambre, elle était assise sur son tabouret haut, en train de peindre ce magnifique paysage qu'elle avait déjà peint des dizaines de fois, mais qui était chaque fois différent. Habillée avec un vieux jean et un t-shirt tâché de peinture, ses "amies" se moqueraient d'elle s'il la voyait ainsi, aussi simple, pourtant, c'était dans ces moments-là qu'elle se sentait le mieux, moments trop rares à son goût... D'ailleurs, le calme fut de courtes durées, son téléphone lui indiquait qu'un sms venait d'arriver, elle s'essuie les mains sur son t-shirt et attrapa son iphone pour y lire le fameux message. FÊTE CE SOIR CHEZ LES CAMPBELL, PRÉSENCE OBLIGATOIRE MA BELLE ! La belle brune leva les yeux au ciel, bizarrement, à chaque fête sa présence était obligatoire, on pourrait croire qu'en tant que jeune femme riche et adulée, elle aimait ça, et bien non, au contraire, toutes les fêtes se ressemblent et au final, ça n'a plus aucune saveur à ses yeux... Mais puisqu'elle doit y être, elle y serait, comme à chaque fois. L'après-midi passa à une vitesse folle et voilà déjà l'heure de se préparer et même si l'envie n'y est pas, elle reste une fille et une fille qui aime se mettre en valeur, donc forcément elle passe une bonne heure dans la salle de bain. Vers 23h, ses amis passèrent la chercher et une demi-heure plus tard les voilà arrivés. La villa des Campbell était immense, comme toutes les maisons aux environs, l'entrée donnait sur un immense escalier qui donnait accès au salon où il y avait déjà beaucoup de monde, la moitié déjà bien déchirée... Capucine regarda la foule d'en haut et son regard croisa celui d'un jeune homme qu'elle ne connaissait pas, un frisson la parcourut et sans détourner son regard du sien elle dit à un ami à côté d'elle : « Qui est ce garçon ? » Il regarda le jeune homme en question avant de répondre : « Aucune idée, je ne l'ai jamais vu avant. » Elle fit une moue interrogative avant de descendre l'escalier pour rejoindre le salon et elle se faufila entre les invités pour rejoindre son bel étranger, une fois près de lui chuchota à l'oreille : « Si tu veux m'offrir un verre, je serais près de la piscine. » La jeune femme se recula et lui fit un magnifique sourire avant de le laisser planter là, et de sortir pour se mettre près de la piscine avec d'autres personnes. Capucine n'était pas le genre de fille à avoir froid aux yeux, il le verra bien assez tôt s'il décide de la rejoindre.
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 


Dernière édition par Capucine Beauchamp le Lun 22 Aoû - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Blake Reed

→ Messages : 265
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Âge : 28 ans
→ Métier/Etudes : Barman
→ Mood of heart : Profitons

CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyMer 17 Aoû - 23:47

Un jour de congé en semaine, la classe non ? Et bien détrompez-vous… Parce que ce n’était pas un jour de plus pour lui, mais ses journées de repos habituelles. Notre jeune barman travaillait tous les weekends, quand tout le monde se reposait et s’amusait. Il tenait son bar, et faisait le nécessaire pour que les autres passent une bonne soirée. Donc lui, son repos et sa fête, c’était soit tard dans la nuit, soit en semaine. Pas toujours fun pour voir des gens qui eux ont des horaires un peu plus normales… Mais ce soir, il comptait bien voir un petit groupe d’amis et passer un bon moment. A faire quoi ? Et bah aucune idée en fait, ils verraient ça sur le moment sûrement, comme d’habitude. Il traîna donc une grosse partie de la journée au lit, puis sur le canapé devant la télé et la console, puis se prépara pour une petite soirée entre potes. Ça commencerait par une bonne bouffe, puis un petit film entre potes. C’était pas mal pour commencer non ? La petite bande de six potes profitèrent donc de leur repas puis leur film, et ils se demandèrent où aller s’amuser. Dans un bar, en boîte ? Ou pas ! Un des potes de Blake avait un de ses amis qui faisait une petite soirée et l’y avait convié. Ouais, mais y aller à 6 ? Tentons le coup ! Ils s’habillèrent un peu plus en adéquation avec le type de soirée prévu, et ils allèrent donc dans cette somptueuse villa. Et bah ce n’est pas Blake qui pourrait vivre là-dedans. Grâce à son ami, le petit groupe n’eut pas de mal à rentrer, et se retrouver au milieu de cette grosse fête où l’alcool coulait à flots. 23h seulement, et y avait déjà pas mal de personnes mortes saouls avec bouteille ou verre en main déambulant à droite à gauche en criant et dansant approximativement, sans compter ceux encore plus morts qui comataient dans les fauteuils, canapés, transats et autres. Un beau bordel, mais une bonne ambiance mine de rien. Pour l’instant, Blake prenait son premier verre avec ses amis en rigolant, et faisant connaissance avec quelques personnes. Bon par contre, ce n'était clairement pas le même monde, on voyait bien que la majorité des gens ici avaient du fric à foison, mais bon ce n’est pas pour ça que la soirée serait mauvaise. La preuve, la jeunesse dorée du coin semblait bien s’éclater. Blake l’observait en finissant son verre, regardant autour de lui, et même au-dessus de sur le genre de grand balcon en mezzanine surplombant le salon. C’était vraiment le luxe ici, et d’ailleurs sur les demoiselles ça se voyait aussi. Il n’y avait plus qu’à aller discuter et voir comment se finirait la soirée. Il croisa le regard d’une femme qui le regardait en parlant et lui lança un petit sourire. Bon peut-être qu’elle ne le regardait pas vraiment au final vu qu’elle semblait discuter avec le mec à côté d’elle… En plein rire, Blake fut détourné par une belle voix suave lui murmurant que s’il souhaitait lui offrir un verre, elle serait près de la piscine. Il se retourna et vit cette femme qui quelques instants auparavant l’avait fixé du regard sur le balcon. Son sourire était si craquant. Mon Dieu cette femme était d’une beauté, et elle venait directement à lui, ce qui était bon signe du coup. Il ne risquait pas de prendre un râteau avec elle vu l’invitation. Elle ne lui laissa rien répondre qu’elle s’en allait, et Blake termina son verre en la regardant de haut en bas, se mordant doucement la lèvre devant ce corps sublime dans cette robe noire et ses grandes bottes. Il tapa sur l’épaule de son pote : « Hey mec, je m’absente, si je disparais trop longtemps ne vous inquiétez pas pour moi, je serais en charmante compagnie… Si je reviens bah… C’est qu’au final ça se sera mal passé » dit-il dans un éclat de rire avant de se diriger vers la piscine doucement. Il resta deux petites minutes à distance, à l’observer avec quelques personnes autour d’elle, à parler et à rire, puis il se décida à aller déranger ce petit monde en s’installant sur le bord du transat juste à côté du sien, et se penchant vers elle avec son petit sourire charmeur. « Salut… Si l'offre tient toujours, j’ai très envie de t’offrir un verre... donc dis-moi ce qui te plairait, et je vais nous chercher ça… » Il attendit un petit instant sa réponse et lui tendit son verre en s’installant en face d’elle : « Donc tout à l’heure quand j’ai levé les yeux vers le balcon, tu me regardais bien je ne me suis pas trompé… Et je vois que tu n’as pas froid aux yeux au vu de ta proposition à venir t’offrir un verre, j’aime ça et ça change de voir des filles comme toi…» Il ajouta enfin : « Je vois que tu sais ce que tu veux toi… » Bah oui, elle voulait clairement discuter avec lui, boire un verre, il lui avait tapé dans l’œil, sinon elle ne lui aurait pas dit ça en venant à la piscine…

Spoiler:
 

_________________
    Just live your life
    Just live your life. Ain't got no time for no haters. No tellin' where it'll take ya. Cause I'm a paper chaser. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyJeu 18 Aoû - 17:53

Alors qu'elle venait d'arriver à cette fameuse fête où elle avait envie d'aller comme de se pendre, elle remarqua tout de suite un jeune homme plus bas, elle étant sur le balcon. Elle soutenait son regard et elle se demandait bien de qui il s'agissait et visiblement ses amis n'en savaient rien. Tant pis, elle était une grande fille et puis, elle n'avait pas froid aux yeux comme on dit... Ni une ni deux, elle descendit les escaliers et retrouva rapidement ce bel inconnu pour lui dire sensuellement au creux de l'oreille que, s'il le désirait, il pouvait lui offrir un verre, avant de le laisser planter là, se demandant sans doute s'il n'avait pas rêvé. La jolie brune s'installa près de la piscine et commença à discuter avec des gens autour d'elle, mais il fallait avouer que son esprit était ailleurs, espérant bien que cet homme sur qui elle avait craqué allait la rejoindre... Et alors qu'elle était dans ses pensées, elle eut très vite la réponse, il se tenait là, près d'elle lui demandant si sa proposition tenait toujours, oh oui elle tenait ! Néanmoins, il avait visiblement déjà pris les devants, en effet, sans même attendre sa réponse il lui donna un verre en disant qu'il n'avait pas rêvé et qu'elle le regardait bien du balcon, ajoutant qu'elle était une fille qui n'avait pas froid aux yeux, ce qui la fit sourire... Et oui, Capucine n'était pas exactement le modèle de la petite fille sage idéale, loin de là. Elle aimait bien boire un verre, elle aimait bien le sexe... Elle aimait surtout le sexe en fait, au moins c'était une drogue naturelle et sans danger. A condition de se protéger, évidemment. « Donc tu me proposes si ça m’intéresse toujours, mais tu décides que oui, sans même attendre la réponse ? » Dit-elle un sourire au coin des lèvres. Puis elle ajouta : « Merci pour le verre… Je m'appelle Capucine, et oui, je sais ce que je veux et surtout, j'ai toujours ce que je veux. C'est étrange, mais rien ni personne ne me résiste. » Elle avait dit ça d'une manière très sexy avant de boire une gorgée de son verre. Et oui, c'est vrai, rien ni personne ne lui résiste, déjà parce qu'elle avait l'avantage d'être très riche et ensuite, elle avait aussi un physique plutôt avantageux. Elle posa son verre et se leva d'un coup en attrapant la main de son beau brun en disant : « J'ai envie d'un bain de minuit. » La plage était juste derrière et c'était une très bonne façon de briser la glace entre eux. Puis, comme il l'avait très bien fait remarquer, elle n'avait pas froid aux yeux...
Revenir en haut Aller en bas
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Blake Reed

→ Messages : 265
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Âge : 28 ans
→ Métier/Etudes : Barman
→ Mood of heart : Profitons

CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyJeu 18 Aoû - 23:31

La soirée avait très bien commencée, et avec cette petite soirée dans cette belle et grande villa, Blake espérait quela fin de soirée serait toute aussi bonne. Il y avait du monde, de l’ambiance, de quoi passer une bonne soirée quoi. De plus, il y avait de ravissantes demoiselles dans les environs, et avec ses amis en trainde boire, il était en train d’observer les alentours, que ce soit les lieux ou les gens autour et au-dessus de lui. Cette belle brune au balcon, elle était sublime ! Enfin il se reconcentrait sur ses discussions avec ses amis quand son rire fut interrompu par une douce voix lui susurrant qu’il était attendu à la piscine s’il voulait lui offrir un verre. En se retournant, cette merveilleuse brune qui était un régal pour les yeux, encore plus avec son joli petit sourire. Il la regarda s’éloigner avec attention, et s’excusa auprès de ses amis en disant qu’il s’absentait. Oh oui, il avait très envie de lui offrir un verre, il irait donc la retrouver. Il resta un peu à distance, et l’observait discuter avec quelques personnes. Ça dura deux bonnes minutes avant qu’il se décide à attraper deux verres et à aller s’installer près d’elle sur un transat, en soit sur celui juste à côté. Il disait que si l’offre était toujours bonne, il avait très envie de lui offrir un verre. Il lui en tendit un du coup, disant qu’il n’avait donc pas rêvé et qu’elle le regardait bien tout à l’heure, quand il lui avait fait un petit sourire dans le salon. Elle ne semblait pas non plus avoir froid aux yeux, et il aimait ça, ça change des conventions habituelles entre hommes et femmes. Elle lui offrit un nouveau sourire sublime en disant qu’il demandait si la proposition tenait toujours, mais qu’il décidait que oui avant même d’attendre la réponse. Il ria un peu en haussant les épaules avant de répondre : « Ouais j’avoue que j’ai pris l’initiative et anticiper ta réponse. Disons que je disais ça par politesse, mais que j’avais déjà décidé que je t’offrirais un verre puisque c’est ce que tu semblais vouloir dans le salon… » Puis elle le remercia en se présentant, confirmant que oui, elle savait ce qu’elle voulait, mais surtout qu’elle avait toujours ce qu’elle voulait, disant que rien ni personne ne lui résistait. Cette femme était physiquement une déesse, elle maniait ses expressions de visages à merveille vu la manière sexy dont elle lui disait ça. Bref, elle savait s’y prendre avec Blake en tout cas. « Je t’en prie… Tant que j’ai fait le bon choix au bar. Je m’appelle Blake… J’aime beaucoup ton prénom, ce n’est pas courant ça aux Etats-Unis en tout cas. » puis l’air taquin, il ajouta : « Ah bon ? T’as toujours ce que tu veux ? T’en a de la chance dis donc si rien ni personne ne te résistes. Il faudrait pas que je décide alors pour s’amuser un peu de te défier, ça deviendrait problématique non ? Tu n’aurais pas forcément ce que tu veux…» dit-il toujours taquin. Bah quoi ? Fallait bien s’amuser un peu non ? Enfin franchement, elle lui plaisait beaucoup d’un côté, donc pas trop envie de lui dire non, mais bon tout dépend de ce qu’elle lui demande aussi bien entendu. En tout cas, Capucine posa son verre et se leva en lui attrapant la main et disant qu’elle avait envie d’un bain de minuit. Oh oui, elle ne demandait pas, elle disait le vouloir et l’attraper en commençant à partir. Il la laissa faire et la suivit en posant son verre à son tour en disant : « Bonne idée, il fait chaud, je te suis… » Bon clairement, il avait remarqué qu’il lui avait tapé dans l’œil, mais la réciproque était vraie aussi. Il craquait sur cette femme, son sourire, et son attitude. Rien de tel qu’une femme qui ne tourne pas autour du pot et se fait désirer. C’était si rare qu’il laissait les choses se faire et se dirigea avec elle vers la plage : « Beaucoup plus calme ici qu’à la piscine en tout cas pour faire plus amples connaissances…» Discuter ou autre, en tout cas, c’est sûr que le bain de minuit serait plus intéressant que discuter avec autant de monde et de bruit autour de la piscine…

_________________
    Just live your life
    Just live your life. Ain't got no time for no haters. No tellin' where it'll take ya. Cause I'm a paper chaser. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyVen 19 Aoû - 16:50

Finalement, le bel inconnu semblait être aussi intéresse qu'elle, en effet, il ne fallait pas plus de deux minutes pour qu'il vienne la rejoindre, au grand plaisir de la belle, ravie de voir que sa soirée allait surement être bien plus intéressante que prévue. Il faut dire aussi qu'elle connaissait tout le monde à Newport, donc c'était sympa de voir de nouveaux visages, surtout s'ils étaient aussi mignons que pouvait l'être ce jeune homme. Bref, il lui demanda si la proposition de lui offrir un verre tenait toujours et sans même savoir si c'était oui ou non, il lui offrit le fameux verre, ce qui amusa la belle qui ne manqua pas de lui faire remarquer. Il répondit qu'effectivement il avait décidé de prendre le risque, mais après tout, c'était ce qu'elle désirait dans le salon, la belle sourit une fois de plus, il serait étonné de voir à quel point elle était lunatique, comme elle pouvait dire blanc et deux minutes après, noir... Cela dit, il avait de la chance, elle n'avait absolument pas changé d'avis cette fois-ci, au contraire, elle n'attendait que ça. Enfin, elle prit le verre et se présenta à lui, la moindre des choses quand même, et comme il disait qu'elle savait ce qu'elle voulait, elle prit la perche en disant que c'était vrai et qu'en plus, elle avait toujours ce qu'elle voulait, que rien ni personne ne lui résistait, ce qui n'était pas faux en fait. Le beau brun se nommait Blake et il disait beaucoup aimé son prénom, pas très courant aux USA, effectivement. « Mon père est français, d'où mon prénom, mais au moins je suis unique. » Dit-elle se mordillant la lèvre, c'était presque naturel chez elle d'être "coquine" quand un garçon lui plaisait, ce n'était pas vraiment calculé. Puis il ajouta qu'il allait peut-être la défier histoire de s'amuser un peu, ce qui la fit sourire de plus belle, elle aimerait beaucoup voir ça tiens ! Elle lâcha même un petit rire quand il termina en disant qu'elle n'aurait donc pas forcément ce qu'elle voulait. La demoiselle reprit un peu son sérieux pour répondre : « J'aimerais beaucoup voir ça tiens... Ce serait une première. Cela dit, tu ignores ce que je veux. » Ben oui, qu'est-ce qu'elle peut bien vouloir ? Juste discuter et flirter ? Plus ? Ou peut-être rien du tout, simplement passer le temps... Mais pour le coup, il lui plaisait beaucoup et le fait qu'il n'ait pas l'air de savoir qui elle est, la ravit au possible. Finalement, Capucine posa son verre et se leva, attrapant la main du jeune homme au passage, elle disait vouloir un bain de minuit, il accepta disant qu'il faisait chaud, ils allèrent donc en direction de la plage et il fit remarquer que ce serait beaucoup plus calme pour faire connaissance qu'autour de la piscine. « C'est sûr, mais après tout, ils s'en fichent de ne pas s'entendre, tant qu'ils peuvent boire leur verre et se rouler des pelles. » Oui, pour la première fois depuis qu'ils se parlaient, elle était beaucoup moins joyeuse, presque cynique en évoquant ce monde de poudre aux yeux. Enfin, avant d'entrer sur la plage elle ôta ses bottes, pas pratique pour marcher dans le sable, puis elle avança vers la mer en dezippant sa robe qui tomba sur le sable, se retrouvant à moitié nue, elle garda quand même sa petite culotte, elle le regarda en riant. « On fait la course jusqu'à l'eau ? Trois, deux... » Et elle tricha un peu en se mettant à courir avant de dire un, mais bon, c'était une fille, elle avait le droit de prendre de l'avance non ?
Revenir en haut Aller en bas
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Blake Reed

→ Messages : 265
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Âge : 28 ans
→ Métier/Etudes : Barman
→ Mood of heart : Profitons

CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyVen 19 Aoû - 23:23

Une soirée avec la belle Capucine semblait se dessiner, ou tout du moins au minimum un petit moment avec cette ravissante demoiselle vu que comme elle le souhaitait, il l’avait rejoint près de la piscine dans le but de lui offrir un verre. En plus, il l’avait déjà un peu fait sourire en proposant un verre si la proposition était toujours d’actualité, mais il n’avait pas attendu de réponse qu’il lui tendait déjà sa boisson. Au moins comme ça elle n’irait pas lui mettre un vent, et aurait ce qu’elle voulait non ? Il adorait voir le sourire sur le visage de la demoiselle, juste avant qu’elle ne se présente à lui. Capucine, joli prénom, original pour Blake qui ne l’avait jamais entendu auparavant. C’est d’ailleurs ce qu’il venait de lui dire à cette femme qui disait savoir ce qu’elle voulait, et qui obtenait d’ailleurs toujours ce qu’elle voulait, personne ni rien ne lui résistant. Capu’ lui confia que son père était français, d’où ce prénom original, et qu’au moins elle était unique. Il rêvait là ou elle l’allumait en se mordant la lèvre de la sorte en disant ça. Mon Dieu, cette femme lui plaisait tellement. Il ne regrettait pas du tout d’être venu ici ce soir, et d’être venu la retrouver au bord de la piscine. Il eut un petit sourire pour répondre : « Oh, donc Mademoiselle est à moitié française, intéressant ça... En tout cas ouais, avec ce prénom, je t’avoue que pour moi tu es unique. » dit-il en concluant avec un petit clin d’œil. Les deux là étaient en train de jouer ensemble, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure en tout cas ! Il continuait d’ailleurs de s’amuser avec elle, disant que peut-être il la défierait et ne lui donnerait pas ce qu’elle veut, histoire de la contredire un peu Miss j’ai tout ce que je veux. C’est qu’elle en riait d’entendre ça d’ailleurs ! Néanmoins, en répondant, elle riait un peu moins, perdant son joli sourire disant qu’elle aimerait bien voir ça et que ça serait une première, mais qu’il ignorait ce qu’elle voulait. Il fit une petite moue en haussant les épaules en lui répondant toujours en mode détente : « C’est vrai je l’ignore, on verra bien du coup quand je le saurais… Il y a une première à tout, et généralement les premières fois ça a du bon… La preuve, c’est la première fois que j’ai entendu ton prénom, et pour l’instant c’est pas un mauvais moment… » Pourvu que ça dure comme on dit ! En tout cas il l’espérait, car clairement il avait craqué sur elle ce soir. Pour le moment, elle semblait vouloir se rendre à la plage pour un bain de minuit vu qu’elle se leva en attrapant la main de Blake et l’invita à la suivre. Bonne idée, après tout, comme il lui disait en arrivant sur place, il faisait chaud, et surtout ils seraient au calme pour faire connaissance, comparé à la piscine bondé et le monde autour et dedans. La belle semblait bien d’accord, et le montrait en disant un peu durement que de toute façon ils n’étaient là-bas que pour boire et se rouler des pelles. Bizarrement, elle ne semblait pas aimer ce genre de moment. « J’ai comme l’impression que toi, t’es pas fan des soirées qui finissent en beuverie et embrassade à tout va ? » Puis Blake se reprit un peu : « Enfin au moins ici on sera mieux, plus sobre, moins dérangés et plus au calme… » Les deux marchèrent sur le sable, enlevant bottes et chaussures et ils marchèrent vers l’eau doucement alors que sans le moindre souci, Capucine dézippait sa robe qui se retrouvait bientôt au sol. Furtivement, il jeta un œil au corps parfait de la demoiselle alors que lui commençait à ouvrir sa chemise. Elle se mit à rire en le regardant et lui proposa une petite course jusqu’à l’eau, commençant un décompte et partant à deux, alors qu’il n’avait pas fini d’ouvrir sa chemise. Il mata légèrement son cul en lachant ses chaussures et se mit à courir derrière elle le plus vite possible, la dépassant à quelques mètres de l’eau et se plaçant devant elle en rigolant, l’eau jusqu’aux mollets alors que rappelons le, il avait lui son pantalon et sa chemise ouverte, mais encore sur les épaules : « Hey tricheuse, je t’aurais presque laisser gagner si tu l’avais joué loyale » Puis il leva une jambe hors de l’eau en riant un peu plus et regardant son pantalon mouillé : « Regardes, du coup moi j’ai pas eu le temps de me déshabiller comme toi, et je finis le bas du pantalon trempé… Pas cool ! » Puis il releva les yeux vers elle en la taquinant : « Alors, ça fais quoi de perdre ? Enfin je veux dire de perdre alors que t’avais tout fait en trichant pour l’emporter et me devancer ? » Au final, il ne venait pas de faire en sorte qu’elle n’ait pas ce qu’elle voulait ? En l’occurrence la victoire sur la course…

_________________
    Just live your life
    Just live your life. Ain't got no time for no haters. No tellin' where it'll take ya. Cause I'm a paper chaser. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyDim 21 Aoû - 18:44

Capucine faisait connaissance avec son bel étranger et pour le moment, le courant semblait bien passer, après, ce n'était qu'une première prise de contact. Il semblait aimer son prénom, pour le moins original ici et elle lui disait être à moitié française, son père tenait à ce que sa fille ait un prénom français, comme elle vivait aux USA c'était une façon pour elle de garder toujours un lien avec la France... Bien qu'elle y aille souvent et qu'elle parle même très bien le français. Elle pouvait avoir de longues discussions avec son père en français, c'était très plaisant. Il lui disait donc que c'était très intéressant qu'elle soit à moitié française et qu'effectivement, pour lui, elle était unique, ce qui la fit sourire de plus belle. Ces deux-là se plaisaient beaucoup, c'était plus qu'évident. Bref, quand elle lui dit qu'elle obtenait toujours ce qu'elle voulait, il disait qu'il voudrait bien la défier, juste pour qu'elle n'ai, justement, pas ce qu'elle veut, ce qui amusa la jolie brune. C'est vrai que ça pourrait être sympa... Mais en fait, savait-il vraiment ce qu'elle voulait ? Peut-être qu'elle veut juste flirter un peu, se trouver un copain de beuverie ou peut-être qu'elle voulait plus que ça... Mystère comme on dit. Cela dit, ce serait une première, elle a toujours ce qu'elle veut... Blake répondit qu'en effet, il l'ignorait, mais que généralement les premières fois ça a du bon, la preuve ce soir quand il a entendu son prénom. En tout cas, ce jeune homme était aussi charmeur qu'elle, pour le coup, ils faisaient un duo assez intéressant et plutôt sexy, voir très sexy. « Je ne garde pas un souvenir mémorable de ma première fois en tout cas. » Dit-elle en riant, puis elle reprit son sérieux pour dire avec un ton plus sensuel : « Mais tu peux toujours essayer de me défier, je pense que je trouverais ça très attirant. » Puis, qui n'essaye rien n'a rien, mais s'il était venu la voir ce soir, ce n'était pas pour faire du tricot, il fallait être honnête, elle lui plaisait autant que lui, lui plaisait et elle espérait bien qu'ils finissent la soirée quelque part, tous les deux, et tout nus tant qu'à faire ! La belle proposa donc un bain de minuit au beau brun, qui ne refusa pas, disant même qu'ils seraient plus tranquilles pour discuter, qu'avec tout ce monde ici, ce à quoi elle répondit que de toute façon, à par boire et se rouler des pelles, ils ne faisaient pas grand-chose d'autre, il remarque, avec raison, son "écœurement" face à ses soirées et elle le regarda avec un petit sourire. Il avait tapé dans le mille, effectivement, elle n'était pas fan... « Avant j'aimais ça, mais à force, toutes les fêtes se ressemblent, il y a au moins 3 plus grosses fêtes de l'année chaque mois... Enfin, des fois on fait des rencontres sympa. » Elle termina sa phrase avec un clin d'œil, évidemment, elle parlait de lui, mais il avait compris tout seul. Les deux jeunes gens arrivèrent à quelques mètres de la mer et elle retira sa robe et alors que lui n'avait ouvert que sa chemise, elle proposa une petite course jusqu'à l'eau, elle décompta, mais partie à 2 sans lui laisser le temps de comprendre. La belle courrait le plus vite possible, mais comme elle s'y attendait, il la rattrapa bien vite, il se plaça devant elle en riant et en disant qu'elle était une tricheuse ce qui la fit rire de plus belle, elle répondit : « Je n'ai pas triché, j'ai juste pris de l'avance parce que je savais que tu serais plus rapide que moi. Nuance ! » Puis il se "plaignait" que son pantalon était tout mouillé, elle fit un moue faussement désolée, puis il la taquina en demandant ce que ça faisait de perdre, elle leva les yeux au ciel avec un petit sourire, apparemment, elle avait trouvé un adversaire à sa taille ! « Pas grand-chose en fait... » Elle s'approcha de lui et une fois toute proche, elle plongea son regard dans le sien en disant : « Mais le gagnant a le droit à une récompense... Qu'est-ce qui te ferait plaisir ? » Elle termina sa phrase en se mordillant la lèvre et en passant un doigt sur le torse parfaitement musclé de Blake.
Revenir en haut Aller en bas
- YOU'RE A MEMBER OF OLL
Blake Reed

→ Messages : 265
→ Date d'inscription : 16/08/2016
→ Âge : 28 ans
→ Métier/Etudes : Barman
→ Mood of heart : Profitons

CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyLun 22 Aoû - 8:19

Bon, au final, Blake avait vite abandonné ses potes et leur soirée pour aller rejoindre la jolie Capucine. En même temps, ce n’était pas tous les jours que c’était la femme qui vous faisait comprendre que vous lui plaisiez, et que vous aviez un petit ticket. Et d’un côté, c’était agréable de voir qu’une femme n’attendait pas de se faire aguicher, et disait ce qu’elle voulait. Certains pourraient dire que c’était être faible, mais c’est les machos qui disaient ça. C’était plutôt flatteur qu’une femme comme Capucine dans cette maison s’intéresse à lui. Il n’était déjà pas de ce monde, il venait de base s’éclater avec ses potes, alors ce n’était que bonus pour lui d’aller faire un tour avec elle. Il adorait son prénom, original de sucroît, et elle lui confiait être à moitié française. Intéressant ! ça la rendait un peu unique à ses yeux en plus comme elle le disait. A peine se connaissaient-ils qu’elle disait qu’elle avait toujours ce qu’elle voulait, que rien ni personne ne lui résistait, ce qui amusait beaucoup Monsieur Reed. Ça ressemblait limite à un défi ça ! Il avait bien envie d’être la première fois de Mademoiselle… il ignorait son nom en fait ! Mais il adorerait être la première fois de Capu ! Bah quoi ? Lui montrer que ce n’est pas parce qu’elle avait fait le premier pas qu’il ramperait à ses pieds comme d’autres le faisaient peut être. Enfin la soirée nous dirait bien comment ça se passe… Et généralement il lui disait que les premières fois étaient bonnes. Il ne put s’empêcher de rire avec elle quand elle disait ne pas avoir un souvenir mémorable de sa première fois. « Dans ce cas on est deux, mais heureusement parfois les premières fois sont bonnes… La preuve, je regrettes pas que pour une fois on me soumettes l’idée d’offrir un verre…» Puis plus sérieusement et légèrement charmeuse, elle lui disait qu’il pouvait essayer de la défier, elle pourrait trouver ça attirant. Il se contenta d’un petit sourire : « On verra ça alors, quand et si je saurais ce que tu veux… » S’il pouvait lui plaire encore plus en résistant un peu, pourquoi pas. Mais encore faudrait-il qu’il le veuille aussi, parce que là, il était un peu envouté par son charme et son côté coquine, et il avait bien envie de laisser se faire ce qui devra se faire sans trop résister. Il n’allait pas faire la fine bouche quand même… Ils arrivèrent à proximité du lieu de leur bain de minuit, bien au calme, et la jolie brune semblait préférer cet endroit, loin de l’alcool et des roulages de pelles. Bizarrement, il avait l’impression qu’elle n’était pas fan de toutes ses soirées entre jeunes dans une grande maison avec tant de monde, et elle confirmait, disant que les fêtes se ressemblaient toutes, et que y avait trois fêtes de l’année chaque mois. Il grimaça pour lui faire comprendre qu’elle n’avait pas tort, et il se mit à sourire quand elle disait que parfois on y fait de bonnes rencontres. « Ouais t’as pas tort, c’est d’ailleurs pour ça que je viens pas souvent dans ce genre de fêtes » Arrête de te la raconter mec, t’y viens jamais parce que t’es pas de ce monde, et donc quasiment jamais convié à ce genre de grosse fête, tu sors en boite ou dans un bar avec des potes quoi… Puis il ajouta plus détendu : « Cela dit c’est vrai qu’on y fait de belles rencontres… Pour l’instant je ne regrette pas d’être venu ce soir par exemple… » Dit-il tout aussi explicitement qu’elle quelques secondes plutôt avec son clin d’œil. S’en suivit la robe de la demoiselle qui tomba alors qu’ils pénétraient sur la plage pour aller prendre leur bain. Elle se retrouvait à côté de lui en petite culotte seulement, et lui commençait à ouvrir sa chemise pour la retirer quand elle proposa une petite course jusqu’à l’eau. Sauf qu’elle se mit à tricher, commençant à courir avant la fin de son décompte, et surtout que Blake se mette en boxer. Il se mit à rire en courant pour la rattraper, et la dépasser en se plaçant devant elle juste à l’entrée de l’eau en la qualifiant de tricheuse. Elle se défendait en riant de la situation et disait ne pas avoir triché, juste avoir pris de l’avance parce qu’elle le savait plus rapide. Il croisa les bras sur son torse un instant en disant : « Hum pour moi t’as triché en tout cas. Au pire on aurait pu négocier, et en grand gentleman je t’aurais laissé de l’avance… » Ou pas allez savoir ! Mais là du coup, il était habillé, et comme il lui montrait, il avait tout le bas de pantalon trempé et elle lui fit une fausse mine désolée absolument craquante avant de la provoquer en demandant ce que ça faisait de perdre. Bon, elle disait s’en foutre en fait, loupé pour l’embêter en la battant ! « Dommage, je pensais un peu te contrarier… » Puis elle s’approcha un peu de lui et de manière coquine, elle disait que le gagnant avait le droit à une récompense, lui demandant ce qui lui plairait. Le tout en se mordant un peu la lèvre et laissant un doigt glisser sur son torse. Hum mon Dieu, il adorait cette soirée ! Il pencha un peu la tête en la regardant, elle et son corps de rêve presque nu face à lui, et répondit : « Tu es bonne perdante, j’admire ça, et vais donc profiter de ma position de force… » Sans quitter son regard, et frissonnant sous son doigt sur son corps, il ajouta en retirant sa chemise et la jetant plus loin sur la plage derrière elle, découvrant à la belle son corps : « Ce qui me ferait plaisir… Voyons voir… Je crois que j’ai gagné une longue et agréable nuit en ta compagnie » Puis il ajouta près de son visage : « En l’occurrence, pour répondre à ta question, ce qui me fera plaisir, c’est toi ! » Oh oui, il avait très envie de profiter de la nuit pour faire connaissance avec elle. Il ne planifiait pas encore de passer la nuit à s’envoyer en l’air avec elle, mais discuter, passer un bon moment, voir où ça les mènerait. En gros, il ne voulait juste pas qu’elle s’éclipse rapidement, mais qu’elle reste encore un moment, et donc c’est être cette nuit avec elle qui lui ferait plaisir. Une belle récompense pour le gagnant non ?!

_________________
    Just live your life
    Just live your life. Ain't got no time for no haters. No tellin' where it'll take ya. Cause I'm a paper chaser. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” EmptyLun 22 Aoû - 16:19

Une fois les présentations faites, la jolie brune décida qu'elle avait envie d'un bain de minuit, avec lui évidemment, sinon ce n'était pas intéressant. Blake accepta sans problème et nos deux jeunes gens marchèrent sur le sable, il était encore un peu chaud, il faut dire qu'en plein été, en Californie on atteignait de grandes chaleurs, tout en marchant vers leur futur de lieu de débauche (xD), ils discutèrent du fait qu'ils seraient bien plus tranquilles ici, c'était vrai, là-bas, on ne pouvait pas s'entendre et de toute façon, les jeunes n'étaient pas vraiment là pour discuter, ils voulaient surtout boire, se droguer et finir dans le lit d'untel ou untel... Plus pathétique tu meurs et pourtant, elle était là... Et à chaque fois, elle se demandait pourquoi elle continuait à y aller. Comme elle lui disait, toutes les fêtes finissaient par se ressembler et si à 17 ans, elle trouvait ça amusant, à 22 beaucoup moins, chaque fois, on la force à y venir, disant que sa présence était obligatoire comme si c'était LA fête du siècle, alors que ce n'était qu'une fête parmi tant d'autres. Néanmoins, elle fut moins aigrie pour la suite, disant qu'on pouvait y faire des rencontres sympa, évidemment, elle parlait de lui. Dans un premier temps, il disait être d'accord avec elle et c'était pour ça qu'il y venait rarement, elle se dit donc que c'est pour cela qu'elle ne l'avait jamais vu avant, mais le jeune homme confirma qu'on pouvait y faire de belles rencontres et terminant en disant qu'il ne regrettait pas d'être venu, ce qui fit sourire la jolie brune de plus belle. « C'est donc pour ça que je ne t'ai jamais vu, parce qu'à force, on connait tout le monde, ce sont souvent les mêmes têtes. » Dit-elle simplement avant d'ajouter : « C'est vrai que ce soir, je suis moi aussi ravie d'être venue. » Quoi qu'il arrive elle serait ravie de sa soirée. Finalement, la jeune femme retira sa robe et lui proposa une course, course qu'elle commença avant lui et oui, Capucine était une petite tricheuse xD, néanmoins, il ne mit pas longtemps pour la rattraper et même la devancer, très fier de lui. La jolie brune se défendit en disant ne pas avoir tricher, comme elle le savait bien plus rapide, elle a prit de l'avance, mais il ne fut pas vraiment convaincue par ses dires, il disait même qu'ils auraient pu négocier et il lui aurait laissé de l'avance, elle se mit à sourire de plus belle avant de dire : « Sauf qu'au final, ça serait revenu au même, au moins là, c'était fait et on a évité les paroles inutiles. » Et oui, voyons le bon côté des choses, puis comme il la provoquait en disant qu'elle avait perdu, elle disait s'en fiche, mais qu'en tant que gagnant, il avait le droit à une récompense, elle n'hésitait pas à se faire charmeuse, glissant même un doigt sur son magnifique torse, il frissonna à son contact et elle mordilla sa lèvre de nouveau alors qu'il disait qu'elle était bonne perdante et qu'il allait profiter de sa position de force. Blake retira sa chemise et elle admira un peu plus sa carrure, c'est qu'il était plus que bien foutu ! Il disait qu'il aimerait une longue et agréable nuit en sa compagnie, ajoutant plus proche de son visage qu'en l'occurrence ce qu'il voulait, c'était elle. « Ah oui ? » Dit-elle sans le quitter des yeux, puis elle ajouta : « Je pense que ça peut s'arranger. » Capucine approcha ses lèvres des siennes, mais au dernier moment, elle le poussa pour qu'il tombe dans l'eau et bien sûr, il l'entraîna dans sa chute, elle se mit à rire comme une enfant et alors qu'ils étaient allongés sur le sable humide, avec les vagues qui venaient les fouetter de temps à autre, elle lui grimpa dessus, puis se pencha pour l'embrasser à pleine bouche, sa langue jouant avec la sienne... C'est ce qu'on pouvait appeler un baiser mouillé. Mais alors qu'ils se roulaient une sacrée pelle (mdr), plusieurs flashs et des crépitements d'appareils photos vinrent les interrompre, elle leva les yeux et là, à quelques mètres d'eux, deux photographes étaient en train de les prendre en photo, elle se releva précipitamment en cachant ses seins avec ses bras « Oh non, non non ! Mon père va me tuer... » Elle attrapa la chemise de Blake, sa robe étant juste à côté des paparazzis et l'enfila, elle se mit alors à courir vers la villa...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty
MessageSujet: Re: CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”   CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.” Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

CAPUCINE&BLAKE • “Tout vrai regard est un désir.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La double nationalité au regard des évènements du 12 janvier 2010.
» La politique du « tout va mal »...
» Tout le monde s'en fout...
» Nath, tout simplement
» Colos, dessin ... un peu de tout ! =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange Lush Life :: NEWPORT BEACH :: NEWPORT EAST BLUFF :: Cherry Hills Lane-